in ,

Ophiopogon noir : tout savoir sur la Barbe de serpent

Crédits : MichelR45 / iStock

Plus communément appelé “barbe de serpent”, l’Ophiopogon est une plante issue de la même famille que les asperges, les Asparagacées. Originaire d’Asie, elle est très facile à entretenir et convient donc parfaitement aux jardiniers débutants. Cette herbe noire resplendissante surprend les regards par sa couleur. En effet, l’Ophiopogon dévoile un feuillage noir très intense au début du printemps et modifie sa couleur à l’été pour arborer un pourpre très foncé. Découvrez comment cultiver la barbe de serpent. 

Quand et comment cultiver la barbe de serpent ?

Cette plante atypique se plante durant le printemps ou pendant l’automne. Elle s’épanouira très bien dans une terre ordinaire à condition que le drainage soit parfait. L’Ophiopogon craint toutefois les sols trop calcaires et les terres détrempées.

Concernant le lieu de plantation, la barbe de serpent est généralement à l’aise à peu près partout, tant qu’elle est exposée à la lumière et que le sol est frais. Elle supporte par ailleurs plutôt bien la sécheresse durant l’été.

La barbe de serpent est également une plante rustique. En effet, l’hiver elle supporte facilement des températures basses allant jusqu’à -15°C. S’il fait plus froid que cela, il faudra privilégier une plantation en pot. Si vous la cultivez en tant que plante d’intérieur, placez-la dans une pièce fraîche durant l’hiver et évitez la lumière directe.

Ophiopogon noir Barbe de serpent
Crédits : ad_foto / iStock

Entretien

L’avantage de cette plante est qu’elle ne nécessite aucun entretien particulier. Cependant, en fonction du lieu où elle se trouve, il faudra arroser une fois par semaine en temps de sécheresse. En outre, pensez tout au long de l’année à nettoyer les feuilles sèches et mortes quand cela est nécessaire.

Maladies et nuisibles

Différentes maladies ou attaques de nuisibles peuvent survenir, cela dépendra si la plante est cultivée en pleine terre ou en pot.

En pleine terre, méfiez-vous des limaces qui apprécient les jeunes feuilles. Afin de prévenir une attaque de limaces, réalisez des pièges à base de bière. Un cordon de cendre autour de vos plantes empêchera aussi les limaces de les attaquer, car elles n’arriveront pas à franchir cette barrière protectrice.

Si la plante est cultivée en pot, ses feuilles auront tendance à jaunir en cas d’excès d’humidité. Des araignées rouges peuvent aussi s’en prendre à votre Ophiopogon si l’atmosphère est trop chaude et trop sèche. Bassinez régulièrement les feuilles en prévention.