in

Orchidée colombe : tout savoir sur l’entretien de l’orchidée aigrette

Crédits : magicflute002 / iStock

Les orchidées font partie des plantes d’intérieur les plus populaires. C’est aussi l’une des plantes que l’on offre le plus. Il existe des dizaines de variétés d’orchidées et certaines sont plus atypiques que d’autres. C’est le cas de l’orchidée colombe qui dévoile ses fleurs délicates d’un blanc immaculé ressemblant à des colombes aux ailes déployées. On l’appelle aussi orchidée aigrette. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’orchidée colombe.

L’origine de l’orchidée colombe 

L’orchidée colombe (Habenaria radiata) est une plante peu commune originaire du Japon. Elle n’est pas rustique puisqu’elle craint le gel et ne survit pas en dessous des 0°C. Cependant, cette plante n’est pas tropicale, donc elle n’a pas besoin de grosse chaleur. Une pièce chauffée à 15°C suffit pour son épanouissement. Cette température assez spéciale fait d’elle une plante assez difficile à entretenir sachant qu’elle entre en dormance de l’automne jusqu’au printemps.

Les fleurs dégagent un parfum discret et mesurent entre 3 et 4 cm de diamètre. Les feuilles forment une touffe et sont plutôt courtes et fines. Les fleurs se déploient des deux côtés opposés formant 2 ailes d’oiseau.

Dans quel sol cultiver l’orchidée colombe ?

Cette orchidée se cultive en pot. Elle a besoin de beaucoup de luminosité, mais pas trop de chaleur. On évite alors de la placer directement derrière une fenêtre. Le substrat doit être constitué de tourbe, être léger et acide. Il est possible d’exposer le pot au jardin durant l’été en évitant le soleil ardant. L’hiver, la plante se place à l’abri pour sa dormance dans une pièce chauffé à 10°C maximum.

L’entretien 

Il est possible de diviser l’orchidée au printemps sur les nouveaux tubercules.

L’arrosage doit être méticuleux puisqu’elle craint les excès d’humidité. Maintenez le substrat légèrement humide durant la période de croissance. Stoppez tout apport en eau durant l’hiver.

Vous pouvez apporter de l’engrais pour plantes fleuries durant le printemps, à raison d’une fois tous les 15 jours.