in

Orchidée d’intérieur : 6 erreurs courantes à éviter absolument !

Crédits : JulianCantun/Pxhere

Star de nos intérieurs, l’orchidée est une plante non seulement élégante mais aussi facile d’entretien. Ainsi, prendre soin d’une orchidée est accessible à n’importe quel jardinier amateur, et ce même s’il n’a pas la main verte. Toutefois, même les fleurs les moins exigeantes en matière d’entretien peuvent conduire à des erreurs d’entretien. Voici donc 5 des erreurs les plus courantes commises par les propriétaires d’orchidées !

1. Trop l’arroser

Même si l’orchidée est une plante qui a besoin d’eau régulièrement pour survivre, un arrosage excessif peut, au contraire, lui être fatal. En effet, lui apporter trop d’eau risque de favoriser le développement des champignons et d’entraîner le pourrissement, puis la mort de ses racines. Or, si les racines meurent, le reste de la plante aussi.

Pour entretenir une orchidée et la garder en bonne santé, l’idéal est de l’arroser une fois par semaine. Mais jamais directement sur les feuilles, toujours à la base de la plante. Et attention à bien penser à vider l’excédent d’eau. En effet, l’orchidée est une plante qui a besoin que son substrat reste aéré. S’il venait à être gorgée d’eau, la plante risquerait de se détériorer rapidement.

2. La mettre dans un petit vase

Plus le pot ou le vase est grand, plus l’orchidée est épanouie. La raison ? Éviter la concentration d’humidité à l’intérieur du pot et permettre ainsi aux racines de respirer.

À noter qu’il est d’ailleurs recommandé de privilégier un pot adapté à la taille des racines plutôt qu’un vase.

3. L’exposer directement au soleil

L’orchidée a besoin de lumière, c’est un fait. Toutefois, elle craint la lumière directe du soleil. Par conséquent, il est nécessaire de la placer dans un endroit lumineux et aéré mais qui n’est pas ou peu exposé directement au soleil (au nord ou à l’ouest par exemple). Et en période de fort ensoleillement, de l’ombre toute la journée lui est indispensable.

orchidée
Crédits : 9924153 / iStock

Si la fleur venait à recevoir directement la lumière du sol une grande partie de la journée, ses feuilles et ses racines se mettraient alors à faner, c’est-à-dire à devenir blanches ou rousses.

4. L’exposer au froid

L’orchidée est une plante qui ne supporte pas le plein soleil, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle aime le froid. Bien au contraire, même si elle est plutôt résistante en ce qui concerne les variations climatiques, elle a tendance à tolérer difficilement les très basses températures.

Pour cette raison, durant l’hiver, il est indispensable de l’éloigner des fenêtres afin de la protéger du froid, et notamment du gel.

5. La suralimenter

L’engrais est essentiel pour le développement de l’orchidée. Mais attention à ne pas en abuser ! Et pour cause, un excès d’engrais peut stopper la floraison de la plante durant plusieurs années, voire même la tuer.

6. Ne jamais la rempoter

Une orchidée doit obligatoirement être rempotée au moins une fois par an. En revanche, ce rempotage ne doit en aucun cas se faire durant la période de floraison. En effet, lorsque la plante est en fleurs, elle utilise toute son énergie pour produire ces fleurs. Or, l’arrivée dans un nouveau pot est toujours un choc et demande une certaine dose d’énergie pour le supporter.

Ainsi, le rempotage d’une orchidée doit toujours être planifié avant ou après la floraison.

Articles liés : 

Les secrets de remise en forme d’une orchidée fanée

Orchidée phalaenopsis : conseils, entretien, rempotage et floraison

Découvrez 10 plantes retombantes très originales et décoratives

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de