in

Oreille d’éléphant : conseils d’entretien et de culture de l’Alocasia

Crédits : hannahlouise123 / Pixabay

Connue sous le nom d’Alocasia, l’oreille d’éléphant est une plante verte spectaculaire. Cette vivace persistante est originaire des forêts tropicales et des zones humides et chaudes. En France, elle se cultive donc en intérieur. La particularité de cette plante, ce sont ses grandes feuilles luisantes en forme d’oreilles d’éléphant. Elles sont nervurées de noir, violet foncé ou parfois de bronze. Très esthétique, l’oreille d’éléphant apportera une touche d’exotisme à votre salon, véranda ou même jardin dans le sud de la France. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’Alocasia, la plante oreille d’éléphant !

Où et quand semer l’Alocasia ?

L’Alocasia se sème au printemps lorsque la température atteint 23°C. Les graines doivent être arrivées à maturité. La culture de cette plante se réalisera à l’intérieur ou dans une serre chauffée. L’oreille d’éléphant a besoin d’un mélange de terre franche, de terreau et de sable à parts égales. Le taux d’humidité doit être très élevé et la température comprise entre 18°C et 22°C pour qu’elle puisse se développer. Avec tous ces éléments réunis, il est possible de cultiver l’alocasia en France. Sa nature est tropicale mais elle fait une belle plante d’intérieur.

Dans la nature sauvage, la plante oreille d’éléphant pousse à l’ombre des arbres des forêts tropicales. Il faudra donc prendre soin de placer la plante à la mi-ombre ou dans une pièce où la lumière est tamisée. Attention au plein soleil qui risque de la brûler. En hiver, il faut veiller à ce que la plante ait accès à suffisamment de temps de lumière également.

oreille d'éléphant Alocasia
Crédits : sandid / Pixabay

Comment cultiver et entretenir l’oreille d’éléphant ?

L’arrosage de l’alocasia doit être régulier afin de maintenir le substrat toujours humide. Aussi, vaporisez  de l’eau sur son feuillage chaque jour. En effet, il est important de maintenir une bonne hygrométrie permanente. Il faudra redoubler de vigilance en été lorsque l’eau s’évapore plus vite à cause de la chaleur. Cependant, veillez à ne jamais noyer la plante, car l’eau stagnante ou en excès peut tuer la plante. En hiver, les arrosages devront être réduits et plus espacés. Par ailleurs, veillez au bon drainage du pot grâce à des billes d’argile déposées dans le fond.

Pendant la période de croissance entre mai et octobre, apportez de l’engrais liquide au moment de l’arrosage environ tous les 15 jours. Un engrais spécial plantes vertes conviendra parfaitement.

De plus, n’oubliez pas de nettoyer les feuilles avec un chiffon humide. Il faut éviter que la poussière ne s’accumule pour que la plante s’épanouisse.

En automne, paillez abondamment le pied afin de protéger les rhizomes du froid. La plante n’est absolument pas rustique. Mais si le feuillage disparaît pendant la période froide, pas de panique : elles reviendront dès le printemps.

La floraison (sous la forme d’un épi) n’est pas très impressionnante et la valeur décorative de la plante réside surtout dans ses superbes feuilles.

Il existe toute sorte de variété d’alocasia comme l’Alocasia sanderiana. Il possède de grandes feuilles d’aspect géométrique, aux bords ondulés, vert métallisé aux nervures argentées, au revers parfois pourpre. Vous trouverez des plants ou même des bulbes en jardinerie. Cette plante exotique donnera un rendu très décoratif au milieu des autres plantes d’intérieur.

Sources : Aujardin, Gerbeaud

Articles liés : 

12 plantes purificatrices d’air pour un intérieur plein de fraîcheur

Calathea : conseils, plantation et entretien

Monstera : entretien, arrosage et rempotage

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de