in

Ortie : comment la préparer pour bénéficier de ses vertus ?

Crédits : analogicus / Pixabay

On sait tous que tomber dans les orties n’est pas chose agréable, alors quelle idée d’en manger ! Mais saviez-vous que mis à part son côté urticant, l’ortie a de nombreux atouts une fois cuisinée ? En effet, elle est riche en minéraux et en vitamines, ce qui permet à votre corps d’être en forme et ainsi être plus fort face aux maladies de l’hiver. Voici les secrets de cette plante pleine de vertus.

Comment préparer une soupe d’ortie ?

Comme toute plante qui se cuisine, l’ortie peut être préparée en bouillie ou encore en soupe. Pour préparer une soupe d’ortie, il faut les ingrédients suivants :

  • 500 g de feuille d’ortie
  • 1 oignon
  • 1 pomme de terre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • Sel et poivre

Les étapes :

1) Préparer la pomme de terre en la découpant en cube et la faire cuire dans de l’eau salée.

2) Dans une casserole, faire cuire une cuillère à soupe d’huile d’olive en ajoutant l’oignon découpé finement et le faire suer. À ceci, ajouter l’ail et les feuilles d’orties propres, laisser le tout cuire en remuant jusqu’à ce que les feuilles d’ortie aient un aspect fondu. Une fois la préparation terminée, enlever du feu.

3) Pour finir mélanger les pommes de terre en cube avec la préparation d’ortie et c’est prêt !

ortie orties tisane thé
Crédits : Mareefe / Pixabay

Attention : Si vous vous fournissez en ortie sauvage pour votre soupe, pensez à bien vous munir de gants lors de la cueillette et lors de la découpe de feuille. Sinon vous allez faire face au pouvoir très urticant de cette plante qui disparaît totalement à la cuisson.

Très riche en fer, l’ortie permet de lutter contre l’anémie. Et sa composition élevée en oligo-éléments permet de stimuler le corps lorsque ce dernier a un coup de mou.

Malgré la réputation de cette plante classée en tant que mauvaise herbe par beaucoup de monde, elle reste une bonne source d’antioxydants. La manger permet donc une bonne élimination des toxines que l’organisme emmagasine et protège certaines cellules de la vieillesse. Elle protège également des inflammations et des douleurs grâce à l’action qu’elle a sur les toxines et les acides du corps.

L’ortie peut aussi être consommée en infusion pour fortifier les reins. Utilisée en crème, elle vous aidera à réduire les brûlures grâce à ses pouvoirs cicatrisants (tout comme l’aloe vera), mais aussi à hydrater les peaux grasses.

Sources : Jardiner-malinBioalaune

Articles liés : 

Acné : 7 soins naturels à base de plantes pour lutter contre les boutons

Remèdes naturels à base de plantes pour être bien armé cet hiver

Eucalyptus : les vertus méconnues de cet antiseptique naturel

Ortie : comment la préparer pour bénéficier de ses vertus ?
noté 5 - 4 vote[s]
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !