in

Pachira : plantation, culture et entretien

Crédits : iStock

Le pachira est une plante d’intérieur très originale. Son tronc est renflé et noueux, c’est ce qui lui donne ce charme tant apprécié. Habitué aux températures tropicales, le pachira se cultive en pot sous nos latitudes. D’ailleurs, sa mise en pot est une étape particulièrement importante pour espérer le voir s’épanouir. Voici tous nos conseils pour bien entretenir le pachira.

La plantation

La plantation fait référence à la mise en pot ou au rempotage, car le pachira se trouve généralement en pot en dehors de son milieu naturel. Choisissez-en un percé pour faciliter le drainage. Ajoutez des billes d’argile ou du gravier. Le terreau doit être de qualité.

Cette plante tropicale ne pousse à l’extérieur que dans des conditions de climat strict : il faut beaucoup de chaleur et une bonne hygrométrie.

pachira
Crédits : iStock

Culture et entretien

Le pachira est une plante tropicale, elle se cultive donc en intérieur sous nos latitudes. Placez-le dans une pièce lumineuse, mais sans soleil direct. Pour garder une bonne humidité, l’astuce est de pulvériser le feuillage d’eau régulièrement. Quant à l’air ambiant, il ne doit pas être trop sec au risque de voir les bouts des feuilles brunir.

Vous pouvez apporter de l’engrais pour plantes vertes au printemps, mais surtout pas pendant le repos végétatif. La taille n’est quant à elle pas nécessaire, mais si vous le souhaitez vous pouvez couper au-dessus d’un œil pour stimuler la pousse.

L’arrosage doit être régulier et plutôt généreux. Attention tout de même aux excès, car les racines ne doivent pas stagner dans l’eau au risque de voir votre plante pourrir. Le terreau ne doit néanmoins pas sécher. Veillez donc à le maintenir frais en toute saison. Gardez toutefois à l’esprit que ses besoins en eau diminuent durant l’hiver. Arrosez-le alors seulement lorsque la surface est sèche.

Quoi qu’il en soit, vous verrez rapidement s’il y a un problème dans l’arrosage, car lorsqu’il ne se sent pas bien les feuilles du pachira s’enroulent ou s’affaissent.