in

Papyrus : conseils de plantation, culture et entretien

Crédits : rodho / iStock

Le papyrus est une plante connue pour être à l’aise dans les lieux très humides. Il peut donc vivre en bassin ou dans un simple bac rempli d’eau. C’est une plante très graphique aux tiges élancées et aux ombelles de feuilles très esthétiques. Par conséquent, le papyrus est une plante qui embellira votre salle de bain ou toute autre pièce de la maison. Seule condition, il doit être arrosé régulièrement. Découvrez comment cultiver et entretenir le papyrus.

Quand et comment cultiver le papyrus ?

Cette plante provient des régions marécageuses, elle a donc besoin d’eau en permanence pour ne pas mourir. Elle est à planter de préférence au printemps avec un terreau “spécial plantes aquatiques”.

Le papyrus a des besoins particuliers. Tout d’abord, il doit être en contact avec l’eau de manière permanente. Ainsi, il vivra très bien proche de berges ou de bassins. Si vous décidez de le cultiver en pot, il faudra s’assurer que la coupelle soit toujours pleine d’eau.

papyrus
Crédits : fotokon / iStock

Comment entretenir le papyrus ? 

Cette plante n’a pas besoin d’être taillée. Il suffit d’éliminer les tiges qui deviennent sèches au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Vous pouvez rempoter votre papyrus tous les deux ans dans un pot d’une taille supérieure.

Il faut savoir que le papyrus ne résiste pas aux températures négatives, surtout si les gelées sont récurrentes. Il faut donc bien penser à le mettre à l’abri du froid pendant l’hiver ou alors vous risquez de le retrouver mort au début du printemps.

À part le froid et l’humidité, cette plante reste facile à entretenir. Une fois installée dans l’eau, elle dispose de tout ce qu’il faut pour bien grandir et faire de belles feuilles. Attention, le papyrus peut mesurer jusqu’à 3 m de haut !

Les maladies potentielles

Le papyrus n’est pas trop concerné par les maladies habituellement liées à l’humidité, car il vit dans l’eau. Cependant, il n’est pas toujours à l’abri d’une attaque de moucherons. Dans ce cas, il faut le traiter comme toutes les autres plantes. Si les feuilles deviennent jaunes, c’est que le papyrus manque d’eau ou que la température ambiante est trop basse. Dans ce cas-là, placez-le dans un lieu un peu plus tempéré, lumineux et arrosez-le davantage.

Articles liés :

Fleurs parfumées : 10 arômes naturels pour une maison qui sent bon

Tillandsia : tout savoir sur la « fille de l’air »

Oxalis triangularis : comment entretenir le faux trèfle pourpre

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de