in

Pastèque : semis, culture, entretien et récolte

Crédits : Alter_photo / iStock

Rafraîchissante, faible en calorie, riche en vitamines et minéraux et juteuse, la pastèque est le fruit d’été par excellence. Composée à près de 92 % d’eau, c’est un fruit désaltérant et aux effets antioxydants. Dès le mois de juillet, elle envahit les étalages des primeurs pour notre plus grand bonheur. La pastèque est un légume-fruit emblématique du sud, mais qui se cultive également plus au nord sous serre. Découvrez comment cultiver la pastèque dans votre jardin ou votre potager.

1. Où et quand semer la pastèque ?

Pour germer, les pastèques ont besoin de chaleur et de soleil. Elles imposent donc une culture en climat méditerranéen ou ailleurs sous serre. La période idéale pour les semis de pastèques se trouve à partir du mois de mars sous abri et en godet avec un repiquage au mois de mai après tout risque de gelée écarté. Sinon, elles se cultivent directement en place en pleine terre à partir du mois de mai. La germination nécessite une température de 20°C au minimum, mais aussi d’un bon taux d’humidité.

La pastèque demande un sol riche, alors apportez du compost ou de l’engrais si nécessaire avant de la cultiver. Ne semez pas trop tôt en godet, car le repiquage en pleine terre a lieu 3 semaines après. Veillez à bien gérer votre calendrier.

Bien semer :

Au mois de mai, il est enfin possible de semer directement en pleine terre. Il faut alors apporter du compost et ameublir la terre avant de pratiquer les semis. Par ailleurs, il faut prévoir au moins un mètre entre chaque pied de pastèque.

pastèque
Crédits : faber1893 / iStock

2. Conseils de culture et d’entretien de la pastèque

Exposition : comme dit plus haut, la pastèque a besoin d’énormément de chaleur pour s’épanouir.  Une exposition bien ensoleillée est donc indispensable. Petite astuce : placez des tuiles au pied des pastèques. Ces tuiles chaufferont au soleil et répercuteront cette chaleur dans le pied.

Arrosage : la pastèque étant essentiellement composée d’eau, il n’est pas surprenant de constater que l’arrosage sera important. Les arrosages doivent être réguliers surtout pendant les périodes de forte chaleur. Arrosez le matin tôt pour que les pastèques passent tranquillement la journée. Attention, n’arrosez pas les feuilles. Une semaine avant la récolte, vous stopperez tout arrosage au risque de voir vos pastèques se fendre prématurément.

Tailler la pastèque : si vous possédez un très grand espace là où vous cultivez vos pastèques, alors la taille n’est pas nécessaire. Si vous devez contenir son développement pour que la pastèque n’envahisse pas votre terrain il faudra procéder ainsi : coupez la tête de la pastèque après une fleur femelle (jaune clair) et coupez plusieurs feuilles après cette fleur.

3. La récolte de la pastèque

Les débuts de récolte commencent généralement 30 jours après la floraison. La pastèque se récolte plutôt l’après-midi que le matin, car elle sera plus sèche. Pour savoir si elle est arrivée à maturité, on peut se fier à son poids qui doit être lourd, mais aussi lorsque la vrille opposée à son pédoncule est complètement sèche. La température idéale de conservation de la pastèque se situe entre 10 et 13°. Qui plus est, elle peut se garder longtemps puisqu’elle ne mûrit plus après récolte.

Articles liés :

Melon : culture, semis, plantation et entretien du melon

Comment planter, cultiver et récolter la rhubarbe

Comment semer, cultiver, entretenir et récolter la roquette

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de