in

Pâtisson : semis, plantation, culture et entretien

Crédits : Rimma_Bondarenko / iStock

Le pâtisson fait son apparition à l’automne. Il s’agit d’une variété de courge étoilée dont la chair est très peu sucrée contrairement aux autres courges telle que le potimarron par exemple. Très esthétique, elle sert aussi de décoration d’automne autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La couleur est variable (jaune, blanc, orangé, vert, panaché…), ainsi que la taille et le poids (de 500 g à 2 kg). Voici tous nos conseils pour bien cultiver le pâtisson.

Où et quand semer le pâtisson ?

La période idéale pour semer le pâtisson se situe entre le mois de mars et avril sous abri. Les semis se font au chaud, entre 18 et 25°C.

Si vous souhaitez semer directement en pleine terre, attendez le mois de mai après les dernières gelées. Vous pourrez semer entre mai et juin.

pâtisson
Crédits : slowmotiongli / iStock

Comment cultiver le pâtisson ?

Les semis au chaud se font en godets que vous remplirez de moitié de terreau et l’autre moitié de terre du jardin. Les semis en pleine terre se font dans un sol travaillé et enrichi en compost.

Les graines se sèment à 2 cm de profondeur dans un espace bien ensoleillé. La levée a lieu entre 4 et 10 jours après le semis.

Veillez à maintenir le terreau humide sans noyer la graine pour la levée.

Vous pourrez ensuite repiquer les plants au mois de mai en ligne et en les espaçant de 1m20. Chaque ligne doit en outre être espacée de 2m.

Si vous n’avez pas de jardin, il est possible de cultiver le pâtisson en pot dans votre terrasse par exemple. Celui-ci doit faire au moins 60 cm de diamètre et 60 cm de profondeur. Ajoutez du fumier à votre mélange de terreau et de terre du jardin.

L’entretien

Le pâtisson est une courge facilement cultivable par les jardiniers en herbe. Il a principalement besoin de chaleur pour croître. Il aime les sols lourds et riches.

L’arrosage doit être régulier et généreux, mais l’eau ne doit surtout pas toucher les feuilles pour éviter l’apparition de maladies cryptogamiques.

Réalisez un paillage épais aux pieds de vos plants pour garder le sol au frais et éviter que les mauvaises herbes se développent.

Attention, les limaces raffolent des courges. L’oïdium est aussi susceptible de toucher les pâtissons.

pâtisson
Crédits : Natali22206 / iStock

La récolte

La récolte s’étend du mois d’août au mois de novembre. Il est possible de récolter les courges jeunes ou matures selon l’utilisation souhaitée. Attention, un pâtisson jeune se conserve moins longtemps (3 à 5 jours au réfrigérateur). Un pâtisson mature se conserve 6 mois dans une pièce sombre, fraîche et sèche.