in

Pavot bleu de l’Himalaya : plantation, culture et entretien

Crédits : jamegaw / iStock

Le pavot bleu de l’Himalaya (Meconopsis betonicifolia) est une magnifique fleur dont la couleur ne passe pas inaperçue. En effet, son bleu profond hypnotise les passants et ses grandes fleurs dont le diamètre peut atteindre 10cm ne peuvent qu’attirer les regards. Découvrez comment cultiver le pavot bleu de l’Himalaya.

Où et quand cultiver le pavot bleu de l’Himalaya ?

Plutôt rustique, le pavot bleu de l’Himalaya peut supporter des températures négatives allant jusqu’à -15°C. Cependant, il s’agit d’une plante qui demande pas mal d’entretien et dont la culture est assez exigeante.

La période idéale pour planter le pavot bleu est au printemps. Côté exposition, choisissez la mi-ombre. Le sol doit être riche, humide, mais non calcaire. Il est par ailleurs important de respecter la composition de votre substrat qui doit être riche en matières organiques au risque de ne pas avoir de floraisons. D’ailleurs, ces dernières n’interviennent que 2 ans après la mise en terre des graines. La plantation en godet est donc préférable. Vous trouverez ces plants en jardinerie.

Pavot bleu de l'Himalaya Meconopsis betonicifolia
Crédits : Bob Douglas / iStock

Comment planter le Meconopsis betonicifolia ?

  • Réalisez des trous de plantation dans votre terre sans calcaire et riche en matières organiques.
  • N’hésitez pas à apporter un amendement acide si les conditions ne sont pas réunies. Toutefois, gardez à l’esprit que si le terrain ne s’y prête pas de base, vous risquez de ne pas voir de résultats.
  • Si vous devez enrichir le sol, pensez à creuser un trou d’une profondeur et d’un diamètre double à celle du godet. L’amendement doit couvrir le dessous et les côtés de la base du plant.
  • Veillez à espacer chaque plant de 50 cm.
  • Arrosez généreusement.

Même après une plantation, la floraison peut intervenir que deux ans plus tard. Il faut de la patience avec la nature !

L’entretien

Quelques gestes d’entretien sont conseillés pour maintenir la croissance du pavot bleu et obtenir une jolie floraison. Il convient par ailleurs de ne surtout pas perturber la période de dormance du pavot bleu.

Coupez les fleurs fanées avant l’apparition des graines. Sans cela, vous n’obtiendrez pas de floraisons annuelles, car la formation des graines épuise la plante qui finit par en mourir. Rappelons une nouvelle fois qu’une nouvelle floraison n’interviendra que deux ans après.

Il faut également maintenir un sol légèrement humide toute l’année, mais surtout l’été.

Le pavot bleu de l’Himalaya est exigeant en culture, mais il n’est pas sensible aux maladies du jardin ni aux parasites.