in

Penstemon : conseils de plantation, de culture et d’entretien

Crédits : Alena Buckthorn / iStock

Le penstemon est une plante vivace dévoilant de magnifiques fleurs de couleurs. Appelé aussi galane, le penstemon est une fleur peu connue en France et pourtant elle est idéale pour nos jardins. En effet, avec ses fleurs en forme de clochette, son port légèrement buissonnant et sa palette de couleurs large allant du blanc-rose pastel aux teintes plus prononcées comme le bleu, rouge ou pourpre, il apporte une véritable fraîcheur au paysage. Découvrez comment cultiver le penstemon.

1) Où et quand cultiver le penstemon ?

Le penstemon est une plante d’ornement qui sublimera vos massifs, vos potées et vos terrains secs. La période idéale pour sa mise en terre est au printemps que ce soit pour les semis ou les plantations.

Il apprécie une grande luminosité, mais il faut éviter le plein soleil qui risquerait de le brûler. Il lui faut également un sol bien drainé et fertilisé. Le terrain doit être sec et surtout abrité du vent.

Nous vous conseillons de marier les penstemons avec des campanules, des népétas ou encore des persicaria pour un joli tableau paysager.

penstemon
Crédits : mguntow / iStock

2) Comment cultiver le penstemon ?

Selon les espèces, on espacera les plantations de 10 à 40 cm. Pour les espèces hybrides et érigées, on comptera 4 à 6 plants par m² et pour les variétés tapissantes ou naines environ 9 plants par m².

3) L’entretien

La plus grande qualité du penstemon est sa floraison qui dure longtemps tout en restant robuste ! Il suffit parfois de supprimer ses fleurs fanées pour garder un joli port.

Apportez une fois tous les quinze jours un peu d’engrais pour plantes fleuries durant la belle saison.

Il est possible de multiplier la plante par division des touffes en avril.

Le penstemon peut être victime des attaques de limaces et d’escargots. Il est sensible à l’oïdium.