in

Persil tubéreux : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : bhofack2 / iStock

Le persil tubéreux est un légume racine beaucoup moins connu que le persil plat ou le persil frisé. S’il se cultive au potager principalement pour sa racine délicieuse, les feuilles du persil tubéreux ont le même rôle et goût que le persil commun. Cela fait donc de ce légume une culture deux en un où l’on pourra à la fois bénéficier de sa racine et de ses feuilles en cuisine. Voici tous nos conseils pour cultiver le persil tubéreux. 

Où et quand planter le persil tubéreux ?

La période idéale pour planter le persil tubéreux est au printemps, mais avant ça il faut travailler et préparer la terre à l’automne. Choisissez un lieu ensoleillé (ou à défaut à la mi-ombre) et une place dans un sol riche, drainant et meuble.

Si votre terre est argileuse (lourde et compact), il faudra l’alléger. À l’automne, incorporez donc du terreau et du sable et enrichissez-le avec du compost mûr ou du fumier bien décomposé. Il ne vous reste plus qu’à ameublir la terre à l’aide d’une fourche-bêche. Repassez cette dernière au début du printemps, mais seulement en surface pour une meilleure plantation.

La plantation

La plantation a lieu au printemps, entre mars et avril. Il suffit alors de former des sillons et d’y semer vos graines. Après la levée, gardez les plantules les plus robustes ayant au moins deux à trois feuilles. Éclaircissez pour garder 15 cm entre chaque pied.

persil tubéreux
Crédits : Basilios1 / iStock

L’entretien

Le persil tubéreux ne demande pas vraiment d’entretien. Il faut simplement veiller à son arrosage : ni trop peu, ni pas assez. Comme tous les légumes racines, il craint les excès d’humidité. Il faut surtout l’arroser lors des périodes de sécheresse prolongées.

La récolte et la conservation

La période de récolte a généralement lieu entre octobre et novembre, mais elle se prolonge parfois jusqu’en décembre. C’est un légume qui se conserve plutôt bien. Il suffit d’entreposer vos persils tubéreux dans du sable sec au sein d’une pièce sombre comme une cave.

En cuisine

On peut ciseler les feuilles pour aromatiser les plats ou les salades. Les racines se cuisinent comme le panais ou les salsifis !