in , ,

Physalis : comment planter, cultiver et entretenir l’amour en cage

Crédits : MabelAmber / Pixabay

Le physalis (ou amour en cage) est une plante très facile à cultiver. Elle offre de délicieux fruits comestibles qui portent le même nom et vous régaleront à la fin de l’été. Particulièrement esthétiques, ses fruits qui ressemblent à de petites cerises sont enfermés en cage par leurs calices parcheminés rouge vif et gonflés. Cette cage finit par sécher et ne laisser apparaître que le réticule de nervures. Même s’il porte de nombreux noms (cerise d’hiver, groseille du Cap, coqueret du Pérou, alkékenge, lanterne chinoise, cerise de terre, Tomatillo), le physalis se reconnait donc entre mille ! Découvrez comment planter, cultiver et entretenir l’amour en cage.

1) Où et quand planter le physalis ?

Le physalis se plante soit à l’automne soit au printemps, au choix. Bien sûr, il est judicieux de choisir le printemps en région froide et l’automne pour les régions les plus chaudes.

Le physalis est une plante qui aime les sols calcaires avec quelques pierres. Il apprécie également le soleil et la luminosité, mais craint les rayons directs du soleil. La mi-ombre lui convient très bien, mais la chaleur reste indispensable.

Il est possible d’effectuer des semis à l’abri dans des godets à partir du mois de mars. Ensuite, il faudra les repiquer en mai.

physalis planter
Crédits : papaya45 / Pixabay

2) Comment planter le physalis ?

  • Choisissez une parcelle de terre bien émiettée.
  • Creusez un trou plus grand que la motte d’environ 3 cm en tous sens.
  • Espacez chaque plant d’au moins 1m en tous sens, car c’est une plante qui a besoin de beaucoup de place pour se développer.
  • Placez la motte au milieu du trou.
  • Comblez le trou avec la terre du jardin.
  • Ajoutez un paillis de compost bien mûr.
  • Tassez légèrement la terre autour de la base.
  • Arrosez généreusement. Si la terre est sèche, creusez une cuvette autour de la base.

Pour le semis : veillez à maintenir vos godets dans une température tournant autour des 18 à 20°C. 6 à 8 semaines plus tard, repiquez directement dans le jardin après les dernières gelées.

3) Entretien et récolte du physalis

physalis planter
Crédits : RitaE / Pixabay

Une fois en place, le physalis ne réclame pas vraiment de soin. Il suffira de l’arroser en cas de période de forte chaleur ou de sécheresse. Vous pouvez lui apporter le même engrais que pour les tomates au début du printemps.

La récolte a généralement lieu au mois d’août, parfois en juillet, et s’étale jusqu’à octobre pour les plus tardives. On retrouve le physalis sous plusieurs couleurs, bien que le plus commun soit de couleur rouge-orangé. Mais vous saurez que les fruits sont mûrs lorsque l’enveloppe vire au violet puis au brun et finit par s’ouvrir. On sait alors que c’est le moment de récolter le fruit !

Source

Articles liés : 

Comment cultiver et entretenir la baie de corail d’intérieur ?

Top 15 des meilleurs fruits et légumes exotiques !

Jardinier débutant : 10 conseils pour réaliser un potager sur le balcon

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de