in

Pieris japonica : conseils de plantation, de culture et d’entretien

Crédits : pxhere

Le pieris japonica, aussi connu sous le nom d’Andromède du Japon, est un arbuste persistant qui résiste à la sécheresse, mais aussi au froid (jusqu’à -15°C). Sa croissance est très lente, mais il peut atteindre jusqu’à 2,5 mètres de hauteur. Sa floraison est généreuse et ses petites clochettes blanches et teintées de rose pâle en grappes sont impressionnantes ! On le retrouve un peu partout en France et il reste décoratif toute l’année. Particulièrement vigoureux, il s’associe très bien avec les rhododendrons et les azalées. Facile de culture, ses feuilles se colorent d’un rouge sublime à l’arrivée du printemps pour finir définitivement vertes. Voici quelques conseils pour bien cultiver le pieris japonica.

1) Où et quand planter le pieris japonica ?

La période idéale pour planter le pieris japonica se trouve à l’automne entre septembre et novembre, toujours hors période de gel. La plantation peut se réaliser au printemps, mais cela ne favorisera pas la prise des racines et nécessitera plus d’entretien.

L’Andromède du Japon aime les sols de terre de bruyère et ne supporte pas du tout les sols calcaires. Il a besoin d’une terre bien drainée, de lumière, mais jamais de soleil direct. La mi-ombre ou à proximité d’un mur orienté à l’ouest serait idéal. Ainsi, il sera également protégé des vents froids. C’est une plante très rustique et elle a besoin d’une bonne hygrométrie.

pieris japonica
Crédits : dassel / Pixabay

2) Comment planter le pieris japonica ? 

  • Creusez un trou de 50 cm de large.
  • Réalisez un mélange de terreau de feuilles et de terre de bruyère.
  • Faites tremper la motte dans une bassine remplie d’eau tout en démêlant les racines.
  • Placez la motte au milieu du trou tout en faisant correspondre le collet avec le niveau du sol.
  • Tassez la terre autour du plant.
  • Arrosez généreusement.
  • Réaliser un paillis d’écorce de protection autour du pied tout en le plongeant, car les racines font grandir tout autour.
pieris japonica
Crédits : Etienne-F59 / Pixabay

3) Comment entretenir le pieris japonica ?

En hiver, il faudra absolument éviter l’eau stagnante. Même si le pieris est rustique, il n’apprécie pas le froid combiné à l’humidité. Du coup, l’arrosage devra être moins fréquent.

En été, veillez à garder le sol frais grâce au paillis. Le pieris n’a pas vraiment besoin d’être taillé, mais vous pouvez retirer les fleurs mortes au fur et à mesure. Arrosez régulièrement lors de la première année de plantation et apportez de l’engrais organique au printemps.

Source

Articles liés :

Sauge ananas : comment cultiver la plante au délicieux parfum d’ananas

Glycine : plantation, entretien et taille de cette plante grimpante parfumée

Albizia ou arbre à soie : tous les conseils de plantation et d’entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de