in

Pilea Peperomioides : comment entretenir la plante à monnaie chinoise

Crédits : patnowa / iStock

Le Pilea Peperomioides séduit de nombreux jardiniers en herbe avec ses feuilles en forme de mini-lotus. Son feuillage fait également penser à de petites pièces de monnaie, ce qui lui vaut sa réputation de plante porte-bonheur. D’ailleurs, le pilea a de nombreux surnoms tels que plante à monnaie chinoise, pancake plant, lefse plant ou plante du missionnaire. Cette plante verte est peu exigeante et trouve très bien sa place en intérieur. Découvrez toutes les étapes pour cultiver votre plante porte-bonheur !

1) Quand et où planter le Pilea Peperomioides ?

Cette magnifique plante succulente originaire de Chine se plante au printemps. C’est une plante d’intérieur qui a besoin d’un espace très lumineux, mais sans soleil direct au risque de la brûler. Cette plante graphique a besoin d’un substrat léger et drainant. Un mélange de terreau de tourbe et de terre de bruyère fraîche suffit amplement. N’oubliez pas de déposer des billes d’argile dans le fond du pot (percé pour permettre à l’eau de bien s’écouler)  pour bien drainer et éviter que les racines ne se noient.

2) Entretenir son Pilea

Les feuilles ont tendance à se tourner vers le soleil, n’hésitez donc pas à tourner le pot de temps en temps pour garder un certain équilibre de la plante. Le pilea est facile d’entretien et demande très peu de soin, cependant un excès d’humidité peut lui être fatal. La fréquence d’arrosage doit être régulière : deux fois par semaine en été et espacée de 10 jours l’hiver. L’engrais n’est pas nécessaire, mais si vous souhaitez vraiment en apporter, optez pour de l’engrais pour plantes vertes ou pour cactées à très faible dose. Il faudra rempoter votre plante au printemps tous les deux ans.

L’hiver le climat doit être doux, car s’il raffole de la chaleur, le pilea ne supporte pas les températures inférieures à 10°C. Au niveau de la taille, il vous suffit de pincer les jeunes tiges après un bourgeon.

3) Multiplication par bouturage

Le pilea se reproduit par bouturage des jeunes tiges d’environ 6-7 cm qui sont des rejets se trouvant au pied de la plante. Il vous suffit de sélectionner les jeunes tiges comportant 3 à 5 feuilles avec une lame coupante et désinfectée. Ensuite, replanter la jeune tige dans du terreau et arroser régulièrement. Le terreau doit toujours rester légèrement humide, mais attention à ne pas noyer les racines. Placer votre bouture dans une pièce lumineuse, mais sans soleil direct. Vous pouvez aussi mettre les boutures dans l’eau pour qu’ils produisent des racines et ensuite les placer dans un pot rempli de terreau.

Sources : DetentejardinGerbeaudLemonde

Articles liés :

Aloe vera : comment l’entretenir et récolter son gel ?

Narcisse : planter en automne pour de belles fleurs au printemps

Plante carnivore : comment entretenir la Dionaea Muscipula

Pilea Peperomioides : comment entretenir la plante à monnaie chinoise
noté 5 - 1 vote