in

Piment d’Espelette : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : philipimage / iStock

Le piment d’Espelette est une célèbre plante qui produit des fruits rouges connus pour épicer les plats avec une force de 4 sur l’échelle Scoville. Originaire d’Amérique centrale, on la cultive en France principalement au Pays basque. En termes de culture, c’est une plante qui se rapproche de la tomate ou encore du poivron. Voici tous nos conseils pour cultiver le piment d’Espelette.

Où, quand et comment cultiver le piment d’Espelette ?

Sans surprise, le piment d’Espelette est une plante qui demande beaucoup de chaleur et surtout un bon ensoleillement. Elle n’est en effet pas du tout rustique.

Le piment d’Espelette se plante de préférence durant le mois de mai dans une terre assez riche.

piment d'Espelette
Crédits :JacquesPALUT

Avant de le planter, pensez à préparer le sol en le ramollissant légèrement et en ajoutant des minéraux grâce à du compost bien décomposé. Au moment de la plantation, réalisez un trou d’une profondeur d’environ 3 fois la taille de la motte, puis rebouchez en tassant au pied. Enfin, paillez la base avec les matières de votre choix. Par ailleurs, si vous en plantez plusieurs, pensez à les espacer d’environ 50 cm.

Entretien et maladies

Concernant l’entretien, il n’y a pas besoin de réaliser de taille. Il n’est également pas nécessaire de trop l’alimenter en eau. En effet, grâce à ses racines, le piment d’Espelette est capable d’absorber tous les nutriments qui lui sont nécessaires dans le sol. Toutefois, un arrosage régulier après la plantation lui permettra d’emmagasiner les forces nécessaires pour affronter l’été.

Cette plante peut être contaminée par le mildiou, il attire aussi les araignées rouges et les pucerons. Il faudra donc bien veiller à sa santé.

piment d'Espelette
Crédits : daboost / iStock

Récolte

Pour la récolte du piment, elle se déroule durant tout l’été, et ce, jusqu’à octobre. Généralement, on fait sécher les piments sous forme de grappe. Pour la réaliser, munissez-vous d’une aiguille et percez le fruit au niveau du pédoncule puis passez du fil alimentaire pour relier les fruits entre eux. La grappe doit être suspendue dans un endroit sec et ventilé. Vous saurez que vos piments sont prêts lorsqu’ils seront bien fripés et de couleur un peu brune.