in ,

Piment Serrano : semis, culture, entretien et récolte

Crédits : ktsimage / iStock

Le piment Serrano (Capsicum annuum) est un arbuste qui produit de petits piments très forts. Lorsqu’ils arrivent à maturité, ils deviennent rouge écarlate. Ils mesurent environ 5 cm et sont particulièrement brillants. Le piment Serrano est très populaire aux États-Unis et se consomme dans les plats “Hot & Spicy”. Gare aux palais sensibles, car ce piment est noté 7 sur 10 sur l’échelle de Scoville. Si vous aimez les plats épicés, vous pourrez alors profiter de son acidité en bouche qui le rend si particulier. Découvrez toutes nos astuces pour cultiver le piment Serrano.

Où, quand et comment cultiver le piment Serrano ?

Le piment Serrano se cultive facilement, alors même si vous n’êtes pas expert vous devriez avoir des résultats ! Il s’agit d’une plante pas du tout rustique que l’on la cultive qu’une fois par an durant la belle saison.

Le piment Serrano se sème puis se repique. Les semis commencent à la mi-février en caissette et sous abri. La température doit se situer autour des 20°C minimum. Attention par ailleurs au moment de manipuler les graines, car elles sont irritantes !

Dans les caissettes, enfouissez à peine les graines (5 mm de profondeur) dans du terreau pour semis. Arrosez. Vous verrez les premières pousses apparaître 14 jours après. Dès que 5 ou 6 feuilles apparaissent, rempotez les plantules en godet.

Capsicum annuum piment serrano
Crédits : YelenaYemchuk / iStock

La plantation :

À partir du mois de mai, après le passage des dernières gelées, vous pourrez repiquer les plants de piment Serrano. Choisissez une exposition bien ensoleillée et à l’abri du vent. Le piment a besoin de beaucoup de chaleur pour s’épanouir, placez-le en plein sud si possible.

Allégez le sol à l’aide d’une fourche-bêche puis creusez un trou qui fait trois fois la taille du système racinaire de votre plant.

Espacez chaque plant de 60 cm en tout sens. Ajoutez un peu de compost bien décomposé au fond du trou, placez votre plant, rebouchez et tassez autour du pied. Ensuite, réalisez une cuvette autour et arrosez généreusement sans mouiller les feuilles.

Comment cultiver le piment Serrano ?

L’avantage de cet arbuste est qu’il ne demande pas beaucoup d’entretien. Il est possible de se passer d’arrosage, sauf si vous traversez une longue période de sécheresse. Pour optimiser sa croissance, ajoutez un paillis au pied qui maintiendra le sol frais et empêchera les mauvaises herbes d’envahir l’arbuste.

Pour une bonne association, n’hésitez pas à cultiver des tomates, du basilic ou encore des aubergines près des piments Serrano.

Il est également possible de cultiver ce piment en pot ou en jardinière ! Il suffira alors de le rentrer au chaud durant l’hiver. L’arrosage devra être plus régulier toujours sans mouiller les feuilles et sans excès.

Concernant les maladies, le piment Serrano craint les infections fongiques, d’où la nécessité d’éviter de mouiller les feuilles. Il est également sensible aux attaques d’araignées rouges.

La récolte

La récolte a généralement lieu entre juillet et septembre. Le piment se cueille soit à maturité lorsqu’il est bien rouge, soit lorsqu’il est encore un peu vert. Coupez le piment au couteau en gardant 2 cm de pédoncule sur l’arbuste.

Le piment Serrano se cueille au fur et à mesure des besoins, car il doit se consommer rapidement.

Il est possible de le conserver quelques jours dans le bac du réfrigérateur ou de le faire sécher au soleil. Vous pouvez aussi faire mariner les piments dans de l’huile et des aromates.

Pensez à bien vous laver les mains après avoir touché le piment et surtout ne touchez pas vos yeux ou votre visage.