in

Pittosporum : conseils de plantation, taille et entretien

Crédits : undefined undefined / iStock

Le pittosporum est un arbuste au feuillage persistant qui se dresse de manière élégante au sein du jardin. En plus de son feuillage très décoratif, le pittosporum dévoile au printemps de petites fleurs couleur crème diffusant un délicieux parfum de fleur d’oranger ou de vanille. Plutôt rustique et peu exigeant, il est idéal en haie, mais se cultive aussi en bac. Découvrez tous nos conseils de culture pour un pittosporum élégant et en bonne santé.

Où et quand planter le pittosporum ?

La période idéale pour la plantation est à l’automne. Il est également possible de procéder au printemps pour les pittosporums achetés en conteneur. Les arbustes à racines nues devront toutefois être mis en terre exclusivement à l’automne pour qu’ils puissent correctement s’installer et prendre place au niveau des racines.

Exposition : ensoleillé et à l’abri des vents.

Sol : fertile, bien drainé et frais. Si la terre est pauvre, faites un apport de compost. Un mélange de terreau et de terre du jardin serait idéal. Cependant, le pittosporum étant très résistant, il tolère un sol ordinaire.

Arrosage : régulier durant toute la première année.

pittosporum
Crédits : Tilli / iStock

Plantation en pot

La plantation en pot est tout à fait possible. Cela est même recommandé si vous voulez décorer votre terrasse ou votre balcon. Choisissez un pot percé dans le fond et ajoutez-y une couche de billes d’argile pour favoriser le drainage. Plantez avec du terreau spécial arbustes ou universel et arrosez généreusement la première fois. Ensuite, il suffira d’arroser lorsque la surface devient sèche.

Comment entretenir le pittosporum ?

Cet arbuste demande très peu de soins. Une fois qu’il a pris racine, vous pouvez l’oublier pendant un moment.

Il faudra surtout veiller à l’arrosage en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse. Au début du printemps, apportez de l’engrais liquide ou un peu de compost pour stimuler sa croissance.

Durant l’hiver, une couche de paillis au pied de l’arbuste lui permettra de mieux passer les vagues de froid et de gel. En effet, les parties les plus fragiles de la plante sont ses racines, il faut donc penser à les protéger un minimum.

Concernant la taille, il faut toujours attendre la fin de la floraison de printemps. Vous pourrez alors tailler votre arbuste dans la forme souhaitée, la plus répandue étant l’arrondie avec un feuillage fourni. N’hésitez pas à bien rabattre les vieux rameaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *