in

Plante carnivore : comment entretenir le sarracenia ?

Crédits : Gleti / iStock
La plante carnivore sarracenia est un végétal originaire d’Amérique du Nord. Elle vit principalement dans les milieux humides comme les marais ou encore les tourbières. Il s’agit d’une plante carnivore passive. En effet, elle appâte les insectes par les couleurs ou encore les odeurs qu’elle dégage. La plante a une forme très reconnaissable grâce à ses feuilles en forme d’entonnoir. Découvrez la plante carnivore sarracenia.

Les caractéristiques du sarracenia

Comme dit plus haut, le sarracenia est une plante qui possède des caractéristiques très spécifiques. En effet, elle est reconnaissable par ses feuilles originales en forme d’entonnoir. Cette plante passive attend que les insectes viennent à elle. C’est grâce à ses couleurs et ses odeurs que les insectes tombent dans le puits que forment les feuilles.

L’intérieur des feuilles est composé de poils orientés vers le bas, ce qui empêche les insectes de remonter le long de la paroi. La plante ne réalise aucune action mécanique pour garder les proies dans le tube. Le sarracenia va ensuite commencer la digestion des insectes capturés grâce à des sucs digestifs présents dans le fond du tube.

Quand et comment cultiver le sarracenia ?

Le sarracenia a besoin d’une terre acide et humide pour bien grandir. Un mélange de sable et de tourbe dans un pot de taille moyenne est suffisant. La plante demande une bonne exposition à la lumière. La placer derrière une vitre serait l’idéale, mais attention aux coups de soleil. Le sarracenia n’apprécie guère la brumisation, elle a seulement besoin d’un lieu relativement humide. Enfin, côté climat, la plante supporte des températures négatives, mais on évitera tout de même de la laisser dans le froid tout le long de l’hiver. Il n’y a pas de date spécifique pour accueillir le sarracenia.
sarracenia plante carnivore
Crédits : sKrisda / iStock

Comment entretenir le sarracenia ?

Comme la plupart des plantes carnivores, le sarracenia n’a pas besoin d’engrais. Il n’est pas non plus nécessaire de la nourrir avec des insectes. Elle maîtrise la situation par elle-même.

Lorsqu’il fait beau et chaud comme au printemps et durant l’été, elle peut être placée à l’extérieur. La coupe des urnes doit être faite lorsqu’elles sont soit très abîmées, soit très séchées. Toute coupe doit être faite avant le printemps pour une bonne croissance.

L’arrosage est très important pour le sarracenia, car c’est une plante de marécage. D’ailleurs l’arrosage se réalise via la coupelle en la remplissant et non pas par le dessus de la plante. La terre doit être humide d’avril à octobre. De plus, il est préférable de laisser de l’eau dans la coupelle en continu.

De novembre à mars, il n’est plus nécessaire de laisser la coupelle remplie d’eau, mais la terre de la plante doit être toujours humide.

Le sarracenia peut être rempoté lorsque la plante atteint les bords du pot et que les racines sortent du fond. Le nouveau pot doit être de préférence deux fois plus gros que l’ancien.

Articles liés :

Tillandsia : tout savoir sur la « fille de l’air »

Oxalis triangularis : comment entretenir le faux trèfle pourpre

Monstera : entretien, arrosage et rempotage

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de