in ,

Plantes aquatiques : quel substrat choisir ?

Crédits : iStock

Lors de la création des premiers bassins à bâches, le choix du substrat était souvent le même : un mélange de tourbe d’argile, de terre et parfois de sable. Souvent, on ajoutait des minéraux ou des engrais à ces mélanges. Le point négatif dans le choix de ces matériaux était néanmoins que les nutriments passaient directement dans l’eau. De ce fait, ils n’étaient plus absorbés par les plantes. Le choix du substrat pour les plantes aquatiques est donc plus technique qu’il n’y paraît. Voici tous nos conseils pour bien le choisir.

Le choix du substrat pour les plantes aquatiques

Sachez que la qualité de l’eau de votre bassin dépendra du type de substrat utilisé. Il est donc préférable de choisir un substrat végétal. Du gravier ou du sable sans calcaire conviennent parfaitement. Il faut aussi savoir que de la tourbe ajoutée au substrat provoquerait la création de méthane dans l’eau. Or, ce gaz empêcherait alors l’air de pénétrer et réduirait donc l’activité des bactéries nécessaires aux plantes aquatiques.

plantes aquatiques substrat nénuphar
Crédits : iStock

Qualité des terreaux « spéciale plante aquatique »

Il existe des terreaux prêts à l’emploi pour les plantes aquatiques, mais souvent ils contiennent de la tourbe, ce qui, ainsi que nous vous l’avons expliqué tantôt, est déconseillé. Vous pouvez cependant l’améliorer en rajoutant par exemple du sable. Cela va en effet augmenter la perméabilité du sol et donc l’augmentation des bactéries. Par-dessus ce mélange, vous pouvez aussi ajouter une couche de 10 cm de graviers. Cela va ainsi permettre de bloquer la remontée de la tourbe.

Choix de l’engrais et de l’eau

L’apport en engrais n’est pas nécessaire, car tous les nutriments dont les plantes ont besoin sont déjà présents dans le substrat. Une fois le bassin rempli, des feuilles mortes, des larves ainsi que certaines plantes en décomposition s’y installeront. Ils constitueront alors des engrais naturels.

Enfin, sachez que la qualité de l’eau se choisit également. En effet, il faut éviter l’eau du robinet et opter pour de l’eau de pluie. Un récupérateur peut être utilisé pour avoir un stock suffisant.