in

Pois gourmand : comment cultiver le pois mangetout ?

Crédits : bhofack2 / iStock

Le pois gourmand, ou pois mangetout, a la particularité d’être entièrement comestible. En effet, on le déguste dans sa totalité : les pois, mais aussi la gousse. C’est un légume qui pousse plutôt bien au potager. La plante du pois gourmand est très semblable à celle du petit pois classique, car elles sont similaires en taille et mesurent entre 50 cm et 2 m de haut. Facile à cultiver, le pois gourmand est plutôt généreux concernant sa production de gousses. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture du pois gourmand.

Quand et comment planter le pois gourmand ?

Tout comme les petits pois communs, les pois gourmands se sèment entre février et avril. La récolte est assez rapide puisqu’elle intervient environ 80 jours après. Ils sont tout de même plus productifs que les petits pois classiques et possèdent une coque plus simple à écosser.

Il vous faudra semer en ligne avec une graine tous les 3 centimètres ou en poquet avec 6 graines tous les 30 centimètres. Pensez à bien espacer les rangs afin de créer une aération optimale. Pour cela, une distance de 50 centimètres sera suffisante. Il est préférable de planter les pois gourmands dans un sol riche en minéraux et plutôt souple. Faites par ailleurs attention à bien gérer les arrosages. En cas de manque d’eau, la plante peut vite contracter la maladie de l’oïdium.

Enfin, il est important de savoir que les pois gourmands n’aiment pas la proximité de l’ail, de l’oignon ou encore du poireau. Veillez à ne pas cultiver ces variétés côte à côte.

pois gourmand pois mangetout
Crédits : YuanruLi / iStock

La cueillette 

Les pois mangetout se récoltent lorsqu’ils sont plats et qu’on ne ressent pas encore les grains dans la coque. Pour ne pas blesser la plante, il faut bien tenir la tige avant d’arracher les pois. Ensuite, il faudra les équeuter de part et d’autre afin d’enlever la soudure qui lie les éléments du légume. Il ne vous restera plus qu’à les cuisiner.

Les maladies potentielles

Les pois gourmands sont sensibles au mildiou, à la rouille, à l’oïdium ou encore à la tordeuse du pois. Veillez à protéger vos plants contre ces parasites.

Quelques recettes de pois gourmands

Les pois gourmands se cuisinent sous différentes manières. Voici deux exemples de recettes très simples à réaliser :

Bœuf aux cacahuètes et pois gourmands

Brochettes de blancs de poulet aux pois gourmands

pois gourmand pois mangetout
Crédits : Swami_Dread / iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *