in ,

Poivre de Sichuan : comment cultiver le poivrier de Sichuan ?

Crédits : kellyvandellen / iStock

Le poivrier de Sichuan offre ces fameuses baies épicées que l’on retrouve dans de nombreux plats. Cet arbuste se cultive facilement sous nos latitudes et permet de parfumer tous nos mets favoris. Découvrez comment cultiver le poivre de Sichuan, cette épice asiatique à la saveur unique.

Où, quand et comment planter le poivrier de Sichuan ?

Deux périodes sont idéales pour la plantation du poivrier de Sichuan : l’automne ou le printemps. Ces deux saisons sont à privilégier même si en réalité, le poivrier peut se planter à n’importe quelle période de l’année, mais toujours en dehors des périodes de gel et de fortes chaleurs.

Il n’est pas difficile concernant le type de sol, mais évitez les sols trop humides, les racines ne le supporterait pas.

Lors de la plantation, apportez de l’engrais au fond du trou, cela améliora l’enracinement et la croissance du poivrier de Sichuan. Sa plantation ne diffère pas de celle d’un arbuste classique. Arrosez généreusement puis régulièrement sans étouffer les racines.

poivrier de sichuan Zanthoxylum Piperitum
Crédits : orinoco-art / iStock

La plantation en pot :

Si vous optez pour une plantation en pot, pensez à rempoter votre plante tous les deux à trois ans ou elle risquerait de manquer d’espace et de s’étouffer. Choisissez un pot ou un bac percé dans le fond, ajoutez un lit de billes d’argile pour le drainage et utilisez du terreau spécial agrumes.

Comment entretenir le poivrier de Sichuan ?

Une fois installé, le poivrier ne demande pas vraiment de soins. Cependant, pour un meilleur rendement, pensez à arroser régulièrement votre plant lorsqu’il fait chaud. En pot, il n’a pas accès aux ressources de la terre, l’arrosage régulier est donc encore plus important.

Il n’est pas sensible aux maladies du jardin, mais parfois il est victime d’attaques de pucerons.

La récolte

La récolte a généralement lieu entre septembre et octobre, parfois même un peu avant, à la fin de l’été. Le moment venu, vous apercevrez de petites baies à la pellicule rosée. C’est cette pellicule qui donne le fruit et non la petite bille. La technique de la récolte consiste à mettre un drap sous l’arbre et de secouer les branches pour que les billes de poivre tombent. Il suffit ensuite de les faire sécher et de récolter la coque rose. En effet, contrairement au poivre classique, l’intérieur n’est pas comestible.