in

Poivron : réussir sa culture pas à pas

Crédits : idaun / Pixabay

Le poivron est aussi beau que bon ! Il annonce l’été, le soleil et les bons petits plats du sud. Il se décline en plusieurs couleurs : rouge, vert, jaune, orange, etc. Son goût doux et légèrement sucré apporte une saveur exceptionnelle aux plats. En plus, cultiver ses propres poivrons, c’est possible ! Moins difficile qu’il n’y parait, la seule exigence du poivron est le soleil. Cependant, il existe des astuces pour le faire pousser dans les régions plus au nord. Aujourd’hui, nous vous guidons dans votre culture des poivrons pas à pas.

1) Quand planter ses poivrons ?

La période dépend si l’on cultive les poivrons en semis ou en pot. Pour les semis, le cycle de culture du poivron est particulièrement long. Il faut donc les semer dès février ou mars en intérieur dans des pots. Une mini-serre ou un tapis chauffant est alors indispensable, car pour germer, les semis ont besoin d’une température qui tourne autour des 28°C.

Le plus facile est de se diriger vers l’achat de plants de poivrons en godets que l’on trouve facilement dans le commerce. La période idéale est fin mai. Le sol doit être bien réchauffé (au moins 15°C). La technique des plants de poivrons est la plus utilisée.

2) Comment planter les poivrons ? 

Pour les poivrons en pot :

  • Choisir un emplacement en plein soleil
  • Espacez chaque plant de 50 cm en tous sens
  • Faire des trous de plantation de 20 cm de profondeur et de largeur
  • Remplir les trous de compost ou de fumier décomposé
  • Ôter le godet et planter le plant jusqu’au collet
  • Tasser la terre 
  • Arroser abondamment

Pour les poivrons en semis :

  • Le semis s’effectue en godet en intérieur (20°C minimum)
  • Conserver un seul plant par godet (surveiller la levée)
  • Fin mai, repiquer sous châssis
  • Lorsque les températures dépassent les 20°C en journée, mettre directement en terre au potager
  • Espacer chaque plant de 50 cm en tous sens

Le petit + : Les tiges sont très fragiles, prévoyez des tuteurs !

3) Arrosage et entretien du poivron

Arrosez régulièrement les plants : la terre ne doit jamais sécher complètement. Il est possible d’apporter de l’engrais à l’apparition des premiers fruits. Dans le nord du pays, il important de tailler ce légume-fruit ! Il faut couper l’extrémité des tiges lorsque le pied porte une dizaine de poivrons, de cette façon ils seront de meilleur calibre et parviendront plus facilement à maturité. N’hésitez pas à disposer un paillage autour des plants : ardoises, tuiles ou briques au début puis feuilles de consoudes en été.

4) La récolte du poivron

Les poivrons se récoltent un mois après la plantation en pot et cinq à six mois après le semis, de juillet à octobre. Les premiers poivrons sont verts et on peut les cueillir lorsqu’ils ne grossissent plus. Si vous attendez un peu plus longtemps, ils prendront de la couleur. Les poivrons rouge, orange et jaune se récoltent lorsque leur peau est brillante et la couleur vive. Le plus important est de récolter les derniers poivrons avant les premières gelées. Pour cela, coupez proprement le pédoncule au sécateur.  Les poivrons se conservent seulement quelques jours dans le bac du frigo.

Sources : Jardipartage, Gerbeaud, Jardiner-malin, Rustica

Articles liés : 

Carotte : comment bien la cultiver

Tomates : comment réussir sa plantation

Courgette : comment la cultiver dans son potager

Poivron : réussir sa culture pas à pas
noté 5 - 1 vote