in

Pomme de terre : toutes les astuces pour réussir sa plantation

Crédits : Pixabay / Couleur

Incontournable toute l’année, la pomme de terre se consomme de mille et une façons : frites, vapeur, sautée, au four, rissolée… En plus d’être économique, la pomme de terre est un tubercule comestible facile à cultiver. Sa récolte précoce, son bon rendement et sa longue période de conservation font d’elle une parfaite alliée pour débuter en jardinage. Et avec nos conseils, la plantation de la pomme de terre n’aura plus de secrets pour vous !

1. Quelles pommes de terre planter ?

La variété de pommes de terre choisie est importante, car toutes ne se plantent pas à la même période. Les pommes de terre de variété tardive (Ratte, Juliette, Bleu d’Artois…) sont plantées de fin mars à mi-avril alors qu’une pomme de terre de variété précoce (Amandine, Apollo, Sirtema) le sera de fin mars à début mai.

La pomme de terre se choisit également en fonction de vos goûts ! Les variétés à chair ferme (Amandine, Ratte) se révèlent parfaites en salade, les variétés à chair tendre (Mistral, Monalisa) en gratin ou purée et les variétés à chair farineuse (Désirée, Blondy) sont idéales pour les soupes.

N’oubliez pas les variétés anciennes (Bleue d’Artois, Rose de France) qui, grâce à leur chair colorée bleu, violet ou rouge, donnent un effet fun à vos apéros sous forme de chips !

2. Quand planter les pommes de terre ?

La période idéale pour planter les pommes de terre s’étale de la mi-mars à la mi-mai, et est à adapter selon les régions. Un point de repère traditionnel est de se fier à la floraison du lilas.

  • Dans le sud de la France et sur la côte atlantique, on peut planter à partir de mi-mars.
  • Dans les autres régions, mieux vaut patienter jusqu’à début avril.

Les pommes de terre doivent être germées. Vous pouvez acheter des plants prégermés ou faire germer vous-même les plants dès janvier en les plaçant dans des clayettes placées dans une pièce tempérée et lumineuse.

3. La plantation des pommes de terre

Lorsque les risques de gelées sont écartés :

  • Disposer un tubercule tous les 40 cm à 10 cm de profondeur.
  • Espacer les lignes de 70 cm, le plant est placé à la verticale, germe vers le haut.
  • On le recouvre de quelques centimètres de terre sans trop tasser.
  • Quinze jours plus tard, comblez le trou jusqu’à la surface toujours sans trop tasser.

Le petit + : Accompagnez la culture de pomme de terre de lin, cosmos, absinthe, ail… pour éloigner les doryphores et nématodes qui en sont friands.

4. L’arrosage

L’arrosage ne sera nécessaire que dans le cas d’un printemps très sec, les tubercules sont des organes de réserve qui s’autosuffisent. Veiller tout particulièrement à ne pas mouiller le feuillage, ce qui serait propice aux maladies cryptogamiques.

5. La récolte

Pour la récolte, comptez deux ou trois mois après la plantation pour les variétés de primeurs et quatre ou cinq mois pour celles destinées à la conservation.

Sources : aujardin, rustica, gammvert

Articles liés : 

Quelle variété de pomme de terre faut-il choisir pour votre plat ?

9 manières d’utiliser les pelures de pommes de terre. Vous ne voudrez plus les jeter !

Comment faire pousser une bouture de rose grâce à une pomme de terre

Pomme de terre : toutes les astuces pour réussir sa plantation
noté 4.4 - 5 vote[s]

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] 100% naturels ici. Il est utilisé par la plupart des jardiniers. Il suffit de faire bouillir des pommes de terre dans de l’eau, d’ajouter après la cuisson des pommes de terre du gros sel et de […]

Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !