in

Potager : 6 conseils pour bien le commencer

Crédits : zocchi2 / iStock

Vous avez la chance d’avoir un jardin ou un petit morceau de terre à cultiver et vous aimeriez commencer un potager ? Difficile de savoir par où débuter quand c’est la première fois que l’on se lance dans un tel défi. Mais pas de panique, voici 6 conseils à appliquer pour bien démarrer votre potager ! 

1) La bonne parcelle pour un potager

La première question à se poser avant de débuter est : quelle est la bonne place pour installer son potager ? La plupart des plantes potagères demandent pas mal de soleil et de chaleur. Privilégiez donc une exposition ensoleillée au sud ou à l’ouest. Un sol plat serait l’idéal pour plus de facilité, mais il est possible de cultiver sur un terrain en pente.

2) Le type de sol

Avant de vous lancer dans les plantations, renseignez-vous sur la nature de votre sol. En effet, certains sols ont besoin d’être amendés, car la nature de base est trop pauvre en nutriments. Les sols trop argileux étouffent les plantes. Les sols limoneux sont les plus faciles à travailler. Vous retrouverez ici 5 astuces pour connaître la nature du sol dans votre jardin.

3) Le pH du sol

Connaître le pH de son sol est tout aussi important que de connaître sa nature. Prenez un bout de terre et placez-le dans une boîte hermétique. Versez de l’eau et secouez la boîte. Glissez une languette de test (trouvable en pharmacie) et lisez le résultat.

De 1 à 6,5 : le sol est acide

6,5 à 7,5 : le sol est neutre

7,5 à 14 : le sol est basique (alcalin, calcaire)

arroser plantes potager jardin printemps
Crédits : iStock / AndreaObzerova

4) Choisir ses plantes potagères

Que trouveriez-vous dans le potager de vos rêves ? Après avoir fait une liste de ce que vous aimeriez manger, renseignez-vous sur les périodes de semis et de plantation. Mais aussi sur l’emplacement de vos légumes. En effet, certains légumes ne sont pas faits pour pousser l’un à côté de l’autre et vice versa. Pensez à réaliser une rotation des cultures.

5) Réalisez un plan du potager

Pour éviter le chaos au sein de vos plantations, pensez à mettre sur papier un plan de votre futur potager. Prenez en compte la distance entre chaque plant par exemple, ainsi vous saurez de quelle superficie vous aurez besoin. Connaître la période de récolte vous permettra aussi de savoir quand une place se libère pour une nouvelle plantation. Enfin, prenez en compte les exigences de chaque plante pour rassembler celles qui ont les mêmes.

6) Préparation du sol

Passons maintenant aux choses sérieuses ! Le sol de votre futur potager doit se préparer à accueillir vos futures cultures. Pour cela, vous aurez tout d’abord besoin d’un peu d’huile de coude pour supprimer les cailloux et les mauvaises herbes. Décompactez la première couche du sol avec une grelinette et nivelez le sol à l’aide d’un râteau. Pour les sols pauvres, réalisez un apport de compost bien décomposé sur toute la parcelle. À vos plantations !