in ,

Potager bio : comment le créer ?

Crédits : rez-art / iStock

De plus en plus de personnes consomment désormais des produits bio, mais pas toujours locaux. Pour être sûr de connaître la provenance des vos fruits et légumes, pourquoi ne pas se lancer dans sa propre culture de potager bio ? Se lancer dans cette aventure ne s’improvise pas, mais rassurez-vous ce n’est pas si difficile que ça ! Grâce à cet article même le plus débutant des jardiniers pourra accomplir ce projet. Voici tous nos conseils pour créer son premier potager bio.

1) Préparer et choisir son emplacement

L’espace du potager doit être choisi minutieusement. Pour commencer, évitez les lieux précédemment pollués (chantier, substances polluantes, etc.), car ici le bio n’aura plus aucun sens. L’emplacement doit avoir un aspect pratique, donc le plus près de votre maison pour éviter les longs et inutiles allers-retours, surtout par mauvais temps. Même chose avec votre source d’eau afin d’éviter de porter trop longtemps les arrosoirs trop pleins. L’exposition de votre jardin est également très importante, votre potager doit se trouver dans espace ensoleillé et protégé des vents violents pour préserver les plantes les plus fragiles.

2) Travailler la terre

Évidemment pour un potager bio, les produits chimiques pour travailler la terre sont proscrits. Votre terre doit être fertile et pour cela n’hésitez pas à faire des tests pour mesurer la qualité du sol (pH, niveau nutritif…) afin qu’il ne soit ni trop calcaire ni acide. Il existe des kits vendus en jardinerie pour mesurer la qualité de la terre, mais il est également possible de le faire à l’oeil en jugeant ce qui pousse déjà sur les terres. Mais en général, sachez que si la terre est noir-marron, c’est déjà un bon début ! Cependant, si elle tire vers l’orangé un peu ocre, il va falloir tout retravailler.

Retirez toutes les adventices (mauvaises herbes) et aérez le sol à l’aide d’une fourche bêche tous les 10 cm et en remuant d’avant en arrière, mais sans retourner le sol. Ces étapes passées, il suffit de placer votre terreau et autre amendement pour rééquilibrer votre sol si besoin (pH autour de 6). Fumure organique, compost et même cendres de bois sont idéals pour votre potager.

potager bio jardiner plantation
Crédits : Nadezhda56 / Pixabay

3) Faire un plan du potager

Avant de planter quoi que ce soit, il faut absolument tout mettre à plat sur papier. Dessiner un plan de votre futur potager permet d’éviter les erreurs et de s’organiser. En effet on ne plante pas n’importe quel légume à côté d’un autre, car cela peut être nocif et attirer les nuisibles et maladies. Par exemple, on ne plante pas les courgettes à côté du concombre alors que planter des oignons près des courgettes est plutôt bénéfique. Ce plan changera chaque année, car on ne plante jamais deux fois le même légume au même endroit (pas avant quatre ans en tout cas). On appelle cela la rotation des cultures. Après avoir fertilisé votre sol, il suffit de l’aplanir.

4) Respecter l’écosystème

Choisissez des semis 100% naturels et des variétés qui correspondent à l’humidité et à la lumière locale ! N’oubliez pas d’attirer les insectes et les animaux du jardin pour une biodiversité respectée. Réservez des arbustes pour les nids d’oiseaux, un tas de bois pour les hérissons, les coccinelles pour les pucerons, etc. N’oubliez pas de pailler vos plantations afin de les préserver des températures extrêmes. Pour résumer, il est indispensable de respecter la nature et de suivre ses envies. Plus c’est naturel, mieux c’est pour notre corps et notre santé !

SourcesGerbeaudConsoglobe

Articles liés : 

Abeilles : 5 secrets pour les attirer dans son jardin

5 astuces pour de belles courgettes !

10 astuces naturelles pour entretenir son jardin

Potager bio : comment le créer ?
noté 5 - 1 vote