in

Potager d’hiver : que faire au potager durant la saison hivernale ?

Crédits : VvoeVale / iStock

L’hiver, la nature ralentie le rythme et le paysage semble se mettre en pause. Au jardin, et particulièrement au potager, on peut même avoir l’impression que les végétaux ne sont pratiquement plus présents. Pourtant, le travail du jardinier n’est pas terminé malgré cette période creuse. Le gel, le froid, la neige, le vent peut en rebuter plus d’un, mais le jardin reste en vie même durant l’hiver et il est possible d’y apporter un peu d’entretien. Voici comment vous occuper du potager durant la période hivernale.

Les châssis

Les châssis se révèlent très utiles lorsque le froid s’installe au potager. Il est possible d’y semer des légumes qui seront consommés dès le printemps ou l’été suivant. Vous pourrez alors cultiver des poireaux, des carottes rondes, des choux cabus, des brocolis, du cresson alénois, des choux fleurs, du cerfeuil ou encore du persil. Durant les journées les plus chaudes, ouvrez les fenêtres et aérez les châssis pour chasser l’humidité et éviter les maladies cryptogamiques. Pensez également à aérer les tunnels et les cloches de forçage. À l’inverse, durant les nuits les plus froides, placez des plaques de polystyrène sur les vitres pour protéger vos cultures du froid.

Les plantations d’hiver 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de planter des végétaux en pleine terre durant l’hiver. Mais attention, toujours hors période de gel ! C’est le cas du salsifis, de l’estragon et de la ciboule. Il est également possible de cultiver l’échalote sur des sols bien drainés.

choux potager hiver
Crédits : fotomem / iStock

Butter et blanchir les légumes

Lorsque l’hiver s’installe, certains légumes sont toujours en terre. C’est donc le moment de butter les poireaux, les petits pois primeurs et les fèves dans votre potager. Pour cela, il suffit de remonter le niveau de la terre autour des tiges.

Vous pouvez aussi blanchir certains légumes sous cloches opaques comme la scarole ou la chicorée frisée. Pour cela, placez du papier kraft autour des cardons durant 3 semaines. Quant aux endives, arrachez-les et placez-les à la cave en silo contenant du sable.

La récolte au potager d’hiver

En hiver, il est possible de récolter certains légumes déjà en terre à condition de protéger le sol. Pour cela, placez du paillis un peu partout au sein du potager. Vous pourrez alors récolter les légumes racines comme les betteraves, les céleris-raves, les topinambours ou encore les carottes.

Protéger le sol du potager d’hiver

Comme le sol du potager travaille peu durant l’hiver de par le manque de culture, il doit être protégé. Couvrez la terre d’un engrais vert, d’un paillage ou d’une couche de fumier. Cela nourrira le sol et il vous suffira au retour de la belle saison d’enfouir cette couverture pour fertiliser le sol. Voilà comment vous occuper du potager d’hiver !