in ,

Poules et jardin : comment concilier les deux ?

Crédits : Sonja Filitz / iStock

Vous êtes un passionné d’élevage et vous ne disposez peut-être pas d’assez d’espaces dans votre maison pour élever vos poules. Pourquoi ne pas exploiter votre jardin ou jardin potager pour vivre votre passion ? Que vous soyez débutant ou non, cet endroit est bien indiqué pour élever vos poules. Il suffit de connaître les règles utiles pour concilier l’élevage de poules dans un jardin.

Utiliser des vermifuges pour protéger ses poules contre les parasites du jardin

La question qui perturbe la plupart des éleveurs est celle de l’hygiène. En règle générale, les poules sont élevées dans un poulailler pour préserver leur santé et leur hygiène. Ainsi, vous les mettez à l’abri des parasites qu’elles pourraient contracter en se nourrissant dans le jardin. Plusieurs parasites peuvent envahir vos poules comme les poux rouges, les poux broyeurs, etc. Cependant, ils ne sont pas les plus redoutés pour vos volailles.

En effet, les parasites intestinaux leur sont plus nuisibles. Ils sont malheureusement très présents dans nos jardins. C’est la raison pour laquelle il est important de savoir vermifuger ses poules. Ainsi, vous leur assurez le bien-être qu’il faut. Naturellement, les poules disposent d’une immunité pour se défendre des attaques nuisibles, mais cette défense est affaiblie dès lors qu’elles se trouvent en élevage.

En dehors de la protection de leur santé, les vermifuges faciliteront l’augmentation de l’espérance de vie de vos poules. Il est donc dangereux de risquer la vie de ses poules en comptant uniquement sur leurs défenses immunitaires. Elles risquent d’être décimées au bout de quelques semaines seulement.

Vous devez donc leur administrer la dose de vermifuges à une fréquence régulière correspondant à leur âge, leur poids et leur alimentation. Pour concilier vos poules avec votre jardin, il faudra les vermifuger deux fois au moins par an à titre préventif.

Les vermifuges ne servent pas qu’à protéger vos poules, ils servent aussi à améliorer la ponte de vos volailles. Des poules bien traitées pondent régulièrement des œufs de bonne qualité.

Il existe deux catégories de vermifuges, à savoir :

  • les vermifuges chimiques ;
  • les vermifuges naturels.

Utiliser les vermifuges chimiques pour traiter ses poules

Les vermifuges chimiques sont issus de procédés chimiques et sont contestés par les défenseurs de la nature. Il est dénoncé que les œufs pondus par des poules soumis à un tel traitement contiennent des résidus de produits chimiques. En effet, il paraît que les œufs ne sont pas consommables au cours des 30 jours suivants le début du traitement. Cet avis est partagé par de nombreux éleveurs.

Les vermifuges naturels pour une production saine

En ce qui concerne les vermifuges naturels, ils sont fabriqués à base de terre de diatomée antiparasitaire ou du vinaigre de cidre antibactérien. Ils sont bio et ne comportent aucun risque pour la santé des poules encore moins pour la consommation humaine.

Rendre compatibles ses poules avec le jardin au bon moment

S’il est possible d’élever ses poules dans le jardin, cette tâche n’est pas aussi aisée. Pour ce faire, vous devez respecter un certain nombre de règles nécessaires pour y arriver. Vous pourrez également utiliser d’autres techniques comme le poulailler mobile pour concilier vos poules avec votre jardin.

poules chaleur
Crédits : WDnet / iStock

Choisir l’hiver pour lâcher ses poules dans le jardin

Malgré le froid très glacial de l’hiver, c’est un moment très approprié pour que vos poules et votre jardin fassent bon ménage. En effet, au cours de cette période, votre jardin potager est au repos. Il est pratiquement vide de légumes, excepté parfois les choux. La terre est alors disposée pour un bon nettoyage. Les poules savent bien le faire quand elles picorent. Elles vont ainsi se nourrir de limaces, de petits escargots et d’insectes qui sont très riches en protéines, et également se charger du désherbage du jardin; ce qui représente un gain de temps précieux pour le jardinier.

Si les poules sont réputées pour fertiliser le sol de votre jardin, il est quand même important de les lâcher uniquement par temps sec et juste pour quelques jours. Le risque en temps d’humidité est de rendre le sol compact; ce qui ne favorise pas l’infiltration des minéraux.

Utiliser le poulailler mobile

Le poulailler mobile est une alternative pour concilier vos poules avec votre jardin. Choisissez de préférence un poulailler à roues, il est plus facile à déplacer. Cette alternative est surtout recommandée au cours du printemps. Les volailles peuvent être nuisibles pour diverses cultures. C’est pour cette raison qu’il faut les mettre dans un poulailler mobile pour reprendre directement leurs déjections au sol. 

Enrichir son jardin avec les rejets de poules

Les déjections des poules sont fréquentes pendant qu’elles picorent. Lorsqu’elles les font directement dans le sol, cela représente du fumier, un engrais bio utile à la fertilisation du sol. Ces déjections auront le temps de s’infiltrer naturellement dans le sol au cours de l’hiver. Au printemps suivant, votre jardin potager sera donc prêt à accueillir de nouvelles semences.