in

Préparer l’hiver au jardin : plantes d’extérieur et d’intérieur

Crédits : yulyao / iStock

Le froid s’installe petit à petit et la neige commence déjà à tomber par endroits, alors il est temps de protéger ses plantes ! Certaines régions ont en effet des hivers plus rudes et les risques de gelées sont plus grands. Or, toutes les plantes ne sont pas rustiques. Il faut donc réaliser les bons gestes de prévention avant que le froid ne vienne détruire toutes vos cultures. L’entretien des plantes est important si l’on espère les retrouver en pleine forme au retour du printemps. Être rigoureux dans la réalisation des gestes saisonniers permet aussi d’obtenir de nouvelles floraisons. Alors, voici quelques conseils pour préparer l’hiver au jardin intérieur et extérieur.

1) Identifier les plantes non rustiques

Les plantes non rustiques sont les plantes fragiles qui ne supportent pas très bien, voire pas du tout, l’hiver. C’est le cas des plantes tropicales, des arbustes à agrumes, des plantes grasses et succulentes (surtout celles gorgées de sucs) et tout simplement des plantes d’appartement.

Toutes ces plantes devront être abritées, mais pas chauffées. Il faut surtout les protéger du gel qui risque de leur être fatal. Les plantes originaires d’une région subtropicale ou tropicale auront quant à elles besoin de chaleur et d’humidité. Évitez de descendre en dessous des 15°C bien que certaines soient capables de tenir des températures basses, voire négatives si le gel ne les impacte pas et que cela ne dure pas trop longtemps.

hiver jardin
Crédits : VvoeVale / iStock

2) Préparer les locaux ou les serres

Vous possédez une serre ou un jardin d’hiver ? N’oubliez pas de les préparer pour accueillir au mieux vos plantes. Faites la poussière et nettoyez les vitres. Le soleil étant moins présent en hiver, il faut que la lumière puisse passer au maximum à travers les baies vitrées. Le froid ne doit pas pénétrer, alors vérifiez les jointures des portes et fenêtres, et nettoyez-les si nécessaire. En outre, avant que le froid ne s’installe réellement, ouvrez les portes et aérez votre pièce pour renouveler l’air. Enfin, balayez le sol et débarrassez-vous de tous les débris végétaux, vecteurs de maladies cryptogamiques.

3) L’hivernage du jardin extérieur

Les plantes situées directement en pleine terre sont les premières à être touchées par le froid. Protégez les racines en paillant les pieds avec un paillis adapté. Taillez les plantes qui en ont besoin pour les préparer à leur dormance. Protégez également vos bananiers avec un voile d’hivernage. Qui plus est, attachez les branches en hauteur avec du raphia pour une meilleure adhérence. Pour les plantes en pot, mais qui passeront tout de même l’hiver à l’extérieur, pensez à les placer contre un mur à l’abri du vent et videz les soucoupes régulièrement.

4) L’hivernage des plantes d’intérieur

Durant l’hiver, vos plantes d’intérieur ne subiront pas trop le froid, mais attention au manque de lumière ! Avant qu’elles n’entrent en dormance, préparez au mieux vos plantes. Pour ce faire, supprimez les branches et feuilles mortes, chassez tous les parasites potentiels et retirez la poussière. Puis placez-les dans une pièce lumineuse, mais loin des radiateurs et des rayons directs du soleil. Pour les plantes tropicales, préservez l’humidité nécessaire en plaçant de billes d’argile humides dans une coupelle. Et surtout, évitez tous les courants d’air et réduisez (voire stoppez) les arrosages.

Articles liés :

5 astuces pour protéger votre jardin du gel

7 gestes simples à adopter au jardin après une tempête

Ortie : 6 utilisations de cette plante aux bienfaits méconnus

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de