in

Pulmonaire : comment cultiver cette fleur tapissante ?

Crédits : ErikAgar / iStock

La pulmonaire, que l’on appelle aussi herbe aux poumons, est une vivace très rustique qui fleurit à l’ombre. C’est donc sans surprise que l’on retrouve cette plante rhizomateuse dans les sous-bois ou les fourrés. Elle peut mesurer jusqu’à 30 cm de hauteur et tapisse à merveille le sol du jardin. La pulmonaire fait par ailleurs partie des plantes annonciatrices du printemps, car elle fleurit à la fin de l’hiver. Découvrez tous nos conseils pour cultiver la pulmonaire, cette fleur tapissante.

Où, quand et comment cultiver la pulmonaire ?

La période idéale pour planter la pulmonaire est à l’automne afin de favoriser l’enracinement. Il est également possible de la planter au printemps à la condition d’éviter les périodes de gel.

La plante pousse facilement à l’ombre, mais pour une belle floraison, un minimum de soleil est requis. Une exposition à la mi-ombre serait donc l’idéal.

Concernant le sol, il doit être riche, frais, humifère, mais pas trop humide non plus.

Pulmonaria pulmonaire
Crédits : speakingtomato / iStock

Pour la plantation, mélangez du terreau à la terre du jardin. En effet, pour bien s’épanouir la pulmonaire a besoin d’une terre bien drainée. Ensuite, arrosez régulièrement votre plant durant les premiers mois.

Le semis en place est possible au printemps. Cependant, la floraison n’aura lieu que le printemps suivant.

Comment entretenir la pulmonaire ?

Une fois bien installée, cette plante tapissante ne réclame pas d’entretien. Vous pouvez simplement l’entretenir en supprimant les fleurs fanées au fur et à mesure.

Lors de l’arrosage, évitez de mouiller les feuilles, car la pulmonaire est sensible à l’oïdium, une maladie cryptogamique.

La division

La pulmonaire peut se diviser par semis naturels, mais c’est une plante qui s’hybride très facilement. Vos plants suivants risquent de ne pas ressembler à la plante mère. Pour multiplier la plante, il est préférable de procéder par division des touffes dès l’automne ou en profitant de la floraison printanière. Il est également possible de réaliser des boutures sous serre.