in

Quelles fleurs peut-on planter au mois d’août ?

Crédits : Peter Swan / iStock

On a souvent tendance à penser que le mois d’août – et la période de fin d’été en général – n’est pas la saison idéale pour planter des fleurs. Et ce n’est pas tout à fait faux. Ceci étant dit, la nature est très bien faite… Rien n’est donc impossible ! Entre deux récoltes de fruits et légumes qui sont en plein rendement à ce moment, il est donc tout à fait envisageable de planter quelques fleurs. Voyons tout de suite lesquelles ! 

Le pavot de Californie

Très résistante et facile à semer (car peu difficile en termes de qualité de terre), cette fleur colorée pourra agrémenter n’importe quel massif ! Idéal si vous êtes adepte des fleurs champêtres, le pavot de Californie est même plus robuste lorsqu’il est planté à la fin de l’été.

pavot de Californie orange
Crédits : iStock / Frederic Hodiesne

Le lys de la madone

Cette fleur rustique est la touche d’élégance qui pourra sublimer n’importe quel jardin, et ce, autant grâce à sa blancheur incroyable qu’à son odeur entêtante. Elle se plante à la fin de l’été, de préférence dans un endroit ensoleillé. 

fleur de lys blanc
Crédits : iStock / TakakoWatanabe

Le nénuphar

Cette jolie fleur aquatique incontournable agrémente n’importe quel bassin par sa délicatesse et sa poésie. Pour s’épanouir, le nénuphar a besoin d’eau stagnante et il ne craint ni le froid ni le gel. Côté entretien, il suffit d’enlever les fleurs fanées.

culture nénuphar
Crédits : suju / Pixabay

La rose trémière

On apprécie la simplicité de cette grande fleur qui peut meubler n’importe quelle bordure. Toutefois, il convient de faire attention, car sa hauteur la rend fragile au vent. Un emplacement mi-ensoleillé et à l’abri des intempéries lui est donc indispensable. 

roses tremieres
Crédits : Sorajack / iStock

L’iris

La seule consigne à respecter est de planter cette fleur loin des endroits trop humides, dans un endroit exposé au soleil et pas trop près d’autres plantations. L’iris n’aime pas qu’on lui fasse de l’ombre… Il n’y a plus qu’à faire son choix parmi la multitude de variétés existantes ! 

iris
Crédits : TonyBaggett / iStock

Le myosotis des bois

Comment résister à ces petites fleurs à la couleur unique ? Aussi appelé oreille de souris, le myosotis se plante en août pour une floraison au printemps. Attention toutefois, car cette fleur peut devenir envahissante. 

myosotis
Crédits : Alexandrum79 / iStock

Le calendula 

Aussi appelé souci, le calendula est une plante officinale qui recèle de nombreux bienfaits pour la santé. Elle est en effet parfaite pour hydrater la peau et la calmer après des coups de soleil par exemple. En plus, elle repousse certains parasites du jardin.

Souci
Crédits : PhilippT / Pixabay

Le crocus d’automne 

Le crocus n’est pas seulement l’apanage des premiers soleils, car on peut également le faire pousser en automne comme son nom l’indique. Un sol léger, bien drainé et un arrosage régulier sont les seuls ingrédients nécessaires pour faire pousser cette fleur délicate.

crocus fleur
Crédits : congerdesign / Pixabay

Le cyclamen

Aussi à l’aise en intérieur qu’en extérieur, le cyclamen s’épanouit sans problème dans la forme unique qui le caractérise. On peut le trouver dans de nombreuses couleurs : blanc, rose, rouge, etc. 

Cyclamen
Crédits : armennano / Pixabay

Le bleuet

Planté en août, le bleuet prend son temps pour germer durant la saison hivernale et fleurit quelques mois plus tard. Tout comme le calendula, c’est une fleur très appréciée pour ses qualités médicinales. Elle est également mellifère, et donc idéale pour attirer les insectes pollinisateurs. 

bleuet
Crédits : erwin66as / Pixabay