in ,

Quelles graines planter en automne au jardin ?

L’automne s’installe et vous vous demandez quelles graines il est encore possible de planter avant les frimas ? Il est en effet possible de continuer les plantations durant les mois qui précèdent l’arrivée du gel. Préparer un potager d’hiver est en outre une astuce ingénieuse pour profiter des récoltes anticipées au printemps !

Quelles graines de légumes planter en automne ?

Quand vient la fin de l’été, pendant la période s’étalant de la fin août à la fin octobre, c’est le moment propice pour confectionner un jardin d’hiver. En effet, grâce aux températures élevées des mois d’été, le sol conserve encore une certaine chaleur en automne. Ainsi, les racines continuent de pousser et de se développer. Il est donc encore tout à fait possible de semer de nombreuses graines de légumes avant qu’il ne fasse trop froid :

  • le brocoli
  • la carotte
  • le céleri
  • la rhubarbe
  • le chou-fleur
  • le rutabaga
  • la ciboulette
  • le navet
  • le radis d’hiver
  • la roquette
  • l’épinard
  • le persil
  • la mâche
  • la betterave
  • l’ail

C’est aussi le bon moment pour replanter les semis de choux et de chicorée.

planter une graine
Crédits : amenic181/iStock

Quels sont les avantages du potager d’automne ?

L’arrivée de la fraîcheur comporte plusieurs avantages pour le jardinier. Si la météo est conforme à la norme saisonnière, la pluviométrie joue en votre faveur et les arrosages ne sont plus vraiment d’actualité. Les pluies sont normalement abondantes en période automnale et elles suffisent pour arroser le potager.

En outre, vous pouvez mettre en place d’un paillage épais de 5 cm pour vous y aider. Cela présentera un double avantage : il permettra de conserver la chaleur au sol et limitera le désherbage. De plus, les insectes non désirés se retirent et ne viennent plus perturber les plantations. Comme l’indique Le Monde, “le paillage évitera les binages, les ravageurs seront partis hiberner a fortiori dès les premières gelées, donc vous n’aurez plus grand chose à faire […].”