in , ,

Quelles plantes faut-il protéger du froid et du gel durant l’hiver ?

Crédits : ffennema / iStock

Petit à petit le froid s’installe sur le territoire et il est temps de commencer à songer à protéger les plantes extérieures. Pour celles qui sont en pot, vous avez la possibilité de les rentrer chez vous ou sous abri (serre ou jardin d’hiver) le temps de l’hiver. Pour les autres bien implantées au jardin, il faudra réfléchir au type de protection à apporter pour contrer le froid et les gelées. Toutes les plantes ne sont malheureusement pas rustiques et vous en perdrez certainement durant la saison froide. Mais pour limiter les dégâts, voici quelques solutions pour protéger vos plantes du jardin.

> Conseils : l’exposition des plantes est un facteur important lorsqu’il fait froid. En prévision des rayons qui se font rares durant l’hiver, veillez à placer vos plantes dans les endroits du jardin les plus exposés au soleil pour qu’elles puissent recevoir un maximum de lumière le jour. Veillez aussi à les abriter du vent. Par ailleurs, pensez au paillage pour protéger les racines. Enfin, préférez cultiver des plantes locales qui s’adaptent parfaitement au climat de votre région.

Les plantes caduques

Les plantes caduques sont celles dont vous aurez le moins à vous soucier. Ces plantes qui perdent leurs feuilles en cette saison froide ne consomment que très peu d’énergie, ce qui les rend particulièrement rustiques. Elles n’ont donc pas besoin d’être spécialement protégées, sauf peut-être les vivaces, mais quelques feuilles séchées ou écorces d’arbre feront l’affaire.

Les plantes persistantes

Les plantes persistantes font partie des végétaux les plus sensibles au froid. Ainsi, pendant l’hiver, la végétation est fortement ralentie. Les plantes persistantes sont fragiles, car l’eau qui se trouve dans la sève se cristallise avec le froid. La solidification engendre une augmentation du volume de la sève, ce qui a pour conséquence l’éclatement des cellules. Les gelées sont donc leurs pires ennemies. Mais pas de panique, la plante ne meurt pas instantanément lors d’une première gelée, surtout si vous prenez vos précautions !

Les plantes en pleine terre

En contact direct avec la terre, ces plantes sont les premières à être touchées par le froid. Encore une fois, ne lésinez pas sur le paillage pour protéger les racines qui se trouvent en profondeur. Pensez aux copeaux de bois, aux tontes de gazon, au terreau de feuilles, à la paille et au foin, mais aussi au papier journal, au carton, à la toile de jute ou à la fibre de coco. Les paillis végétaux ont aussi l’avantage de nourrir la terre en plus de la protection qu’ils offrent contre le froid. Pour les arbustes, vous pouvez utiliser des voiles d’hivernage pour protéger leurs ramures.

lavande
Crédits : bonnynord / iStock

Les plantes méditerranéennes 

Pour les plantes méditerranéennes (oliviers, agrumes, etc.), un voile d’hivernage est requis. Mais attention, même si avec le temps ce type de plantes résiste de mieux en mieux au froid, elles craignent tout de même les gelées.

Les plantes en pots et en bacs

Les plantes en pots sont celles qui sont les plus vulnérables face au froid justement à cause du pot qui est en contact direct avec l’air glacé. Si vous le pouvez, rentrez-les au chaud chez vous. Sinon placez-les dans un lieu protégé du vent.

Articles liés : 

Feuilles mortes : 3 manières de les utiliser au jardin

Champignons : 6 méthodes simples pour les conserver

L’urine, un engrais naturel ET gratuit : voici comment l’utiliser !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de