in ,

Quelles sont les plantes allergènes ?

Crédits : iStock / fpdress

Au printemps, nombreux sont ceux qui souffrent de ce qu’on appelle le rhume des foins qui est provoqué par le pollen et autres graminées. Peut-être en faites-vous vous d’ailleurs partie. Les symptômes principaux sont : les éternuements, les yeux rouges et le nez qui coule. Alors, si c’est votre cas, découvrez les plantes les plus allergènes pour éviter de les planter, mais aussi les alternatives possibles.

Les graminées

Les plantes graminées font partie des plantes les plus allergènes. Elles regroupent principalement les plantes céréalières, mais aussi ornementales. Ce sont généralement des végétaux robustes et faciles d’entretien. Leur pollinisation a lieu par le vent, c’est pourquoi elles lâchent autant de pollen dans l’air.

Alternatives : jonc ou scirpe dans les lieux humides ou des Carex à placer à la mi-ombre.

blé
Crédits : lorrichek / iStock

Les plantes de terre de bruyère

La terre de bruyère est un sol acide. On y retrouve des rhododendrons, des hortensias ou encore des magnolias. Ce sont généralement des fleurs colorées aux feuilles foncées. Bonne nouvelle, elles sont hypoallergéniques ! Vous trouverez toutes les formes et toutes les couleurs possibles.

Les conifères 

La plupart des conifères et des pins produisent énormément de pollens. Et pourtant, ils ne sont pas tous allergènes. Celui dont vous devez réellement éviter le contact est le cyprès. En effet, le cyprès est très allergène et vous risquez de développer plusieurs symptômes gênants.

Alternatives : les genévriers et les ifs.

Cyprès du Japon Opaal
Crédits : VICHAILAO / iStock

Des plantes hypoallergéniques

Voici quelques plantes pour créer votre jardin hypoallergénique.

Les fleurs : les rosiers, les géraniums, les chrysanthèmes, les glycines, les jasmins et le chèvrefeuille.

Au potager : la plupart des plantes potagères ne sont pas allergènes. Tomates, carottes, courges, poireaux, asperges, radis, pommes de terre, basilic et toutes les plantes aromatiques peuvent donc être cultivés sans crainte. Les seuls à éviter sont la rhubarbe et le panais qui peuvent se révéler parfois allergisants.

Pensez aussi à aménager votre jardin avec des pièces minérales et entretenez-le afin d’éviter les mauvaises herbes et les plantes allergènes.