in

Quels arbustes choisir pour créer une jolie haie fleurie ?

Crédits : VIVIANE6276 / Pixabay

Généralement, la question de la haie se pose très vite lorsque celui-ci est exposé aux regards extérieurs. Elle permet de créer une certaine intimité et former votre petit cocon douillet à l’abri de la rue ou des voisins. C’est également un choix esthétique, car lorsqu’on parle de haie, on ne pense pas seulement aux arbustes persistants tout verts. La haie fleurie permet une création infinie composée à la fois d’arbustes caducs ou persistants. Elle apportera également du pep’s à votre jardin et beaucoup de couleurs. Voici quelques exemples d’arbustes fleuris vers lesquels vous tourner pour créer votre haie fleurie !

1) Le céanothe

Le céanothe fleurit dès le mois de mai, et ce, jusqu’à la fin de l’été. Les fleurs sont d’un bleu sensationnel et sa floraison abondante. Pour en profiter, placez la plante en plein soleil, car l’ombre l’empêche de bien fleurir.

CEANOTHE
Crédits : Calips / Wikipédia

2) Le weigélia

La floraison du weigélia est impressionnante et majestueuse. Cependant, sa plantation devra être effectuée avec tact, car c’est de ça que tout dépendra au niveau de la croissance ainsi que de la floraison. Ses fleurs roses et blanches émerveilleront tous les passants.

weigélia
Crédits : Etienne-F59 / Pixabay

3) Le buddleia

Le buddleia est connu pour le délicieux parfum qu’il dégage. Il est aussi appelé Arbre à papillons, car ils en sont friands et viendront vite rendre visite à votre jardin.buddleia

Crédits : Jane101 / Pixabay

4) L’arbousier

La floraison de l’arbousier commence en août pour se terminer en novembre. Durant la floraison, cette merveilleuse plante offre des petits fruits comestibles qui ressemblent à de petites fraises. Le tailler au printemps lui permettra un meilleur développement.

arbousier
Crédits : sara150578 / Pixabay

5) Le genêt

La floraison du genêt surgit comme une grosse boule dorée ! Sa croissance est très rapide et son entretien très facile. Ses fleurs offrent un doux parfum de vacances à la mer.

genêt
Crédits : Etienne-F59 / Pixabay

6) Le seringat

La floraison du seringat est également très généreuse et son feuillage est caduc. L’idéal est de planter le seringat à l’automne, mais il est tout à fait possible de le faire au printemps. Il demande un arrosage très régulier, surtout la première année.

seringat
Crédits : Etienne-F59 / Pixabay

7) L’oranger du Mexique

L’oranger du Mexique offre de délicates fleurs blanches dès le mois d’avril. Hors floraison, son feuillage persistant orne le jardin d’un vert très doux.

oranger Mexique
Crédits : ARLOUK / Pixabay

8) L’escallonia

L’escallonia fleurit à partir du mois de mai, et ce, jusqu’à la fin de l’été. Son feuillage est persistant et ses fleurs vont du rose au rouge. L’idéal est de planter l’escallonia en automne afin de favoriser son enracinement durant l’hiver.

escallonia
Crédits : JaneTheArtsyOtternut / Pixabay

9) Le forsythia

C’est l’une des plantes annonciatrices du printemps ! Ses fleurs jaunes éclatantes rayonnent sur le jardin. En plus, l’entretien de cette plante dorée est très facile !

forsythia
Crédits : Hans / Pixabay

Source

Articles liés : 

10 plantes d’extérieur très faciles à cultiver pour les jardiniers en herbe !

Amandier de chine : conseils, plantation et entretien

Fleur chauve-souris : conseils, semis, entretien et floraison

One Comment

Leave a Reply
  1. le Le buddleia, arbre à papillon, Décoratif, très odorant, le “buddleia de David” est une plantation appréciée chez nous. Il conviendrait pourtant de s’en méfier. Il cause beaucoup de torts aux papillons, et par extension à toute une série d’animaux. Elle émet des odeurs très fortes qui sont attractives, et présente une couleur mauve qui attire beaucoup les papillons. Mais en fait, elle a un nectar pauvre en qualité, pauvre en sucre (autour des 30% alors que d’autres plantes vont jusque 70%)”. Les feuilles de l’arbre à papillons renferment également une molécule, l’aucubine, toxique pour les chenilles et autres insectes. “Le buddleia se présente comme une espèce qui contribue à la sauvegarde les papillons. Il n’en est rien. il prend la place d’autres espèces amies des papillons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *