in

Qu’est ce qu’un pas japonais et comment le réaliser ?

Crédits : junce / iStock

Le pas japonais apporte un style épuré et logique à votre jardin, car il propose un cheminement qui permet la découverte de celui-ci. D’inspiration asiatique, il est facile à réaliser et les matériaux au choix sont nombreux. Vous adapterez donc le pas japonais selon vos goûts tout en gardant cet esprit zen et naturel. Découvrez en quoi consiste le pas japonais. 

En quoi consiste le pas japonais ?

Le pas japonais permet de se promener dans les différents endroits du jardin sans avoir à marcher sur la pelouse. Il la protège, offre un côté esthétique aux extérieurs ainsi qu’un accès simple et facile aux espaces du jardin. Le pas japonais permet de rythmer la visite du jardin selon l’espace entre chaque pas. Il accompagne donc le visiteur à voir les différents lieux que propose le jardin. C’est un chemin à suivre.

pas japonais
Crédits : undefined undefined

Les matériaux utilisés pour le pas japonais

Le pas japonais doit être dans la lignée du jardin, comme une extension de celui-ci. Il faut garder une certaine harmonie et surtout être proche du naturel. L’ardoise est l’un des matériaux les plus utilisés dans la fabrication de pas japonais. Elle est simple à installer, confortable pour les pieds, et surtout elle s’adapte à toutes les constructions. Elle est aussi très esthétique et naturelle.

Le bois est aussi souvent utilisé pour la réalisation de pas japonais. Comme l’ardoise, il est naturel et s’accommode avec le reste du jardin. Par contre il est putrescible, il faut donc renouveler les pas en bois régulièrement. La pierre naturelle est également utilisée pour cette réalisation, par contre il faut faire attention, car cette dernière peut s’avérer très glissante.

Comment réaliser un pas japonais ?

L’objectif lors d’une pose de pas japonais est d’offrir un rendu naturel au jardin sans le dénaturer. La disposition peut être aléatoire, mais doit quand même suivre une certaine harmonie et rester homogène. Lors de la pose, un espace entre chaque pas d’environ 40 à 60 cm apporte le confort nécessaire lorsque les promeneurs passeront de pas en pas. Ceux-ci peuvent suivre un axe très spécifique où être décalés les uns des autres.

Une fois le chemin réfléchi et réalisé, marquez l’emplacement de chaque pas avec une pelle. Creusez le sol de l’épaisseur de la dalle avec 5 cm de plus. Ajoutez un peu de sable au fond du trou pour plus de stabilité. Avec un marteau et un niveau à bulle, encastrez la dalle dans le trou et alignez-la pour qu’elle soit bien droite. Vous pouvez ajouter de la pelouse autour des dalles pour la finition. Ainsi les dalles seront fondues dans la pelouse et vous mèneront dans tous les recoins de votre jardin.

Crédits : natalie_board

Source

Articles liés : 

Nichoir à oiseau : comment le construire et l’installer ?

Jardin japonais : 3 conseils pour réaliser son petit coin zen

Potager vertical : réalisez une tour à patates pour une culture en balcon

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de