in

Recette : confiture et gelée de pétales de roses

Crédits : yulia-bogdanova / iStock

La confiture de pétales de roses rappelle les douces saveurs d’antan. C’est toute la douceur du printemps et de l’été en bouche. Elle se tartine à l’heure du goûter sur une généreuse tranche de brioche, mais elle accompagne aussi le fromage blanc ou la panna cotta en guise de coulis. Vous l’aurez compris, la rose fait partie des fleurs comestibles. D’ailleurs, vous en avez peut-être déjà goûté ! Son parfum est célèbre dans nombre de confiseries et desserts orientaux (loukoums à la rose, el warda marocain, lassi et kulfi indiens…). Découvrez la recette de la confiture de pétales de roses.

Comment choisir mes roses ?

Même si cela est évident, nous vous rappelons que les roses doivent être non traitées. Ce n’est ni chez le fleuriste ni sur les étalages du marché que vous trouverez vos roses prêtes à être cuisinées. Soyez sûr du mode de culture de vos roses : cultivez-les vous-même ou demandez à votre entourage.

Choisissez vos roses bien parfumées et de couleur vive pour un joli rendu. Les variétés anciennes ont la côte pour cela ! Les roses que vous cueillerez devront être bien fraîches et épanouies. Évitez celles qui ont des pétales flétris.

La différence entre la confiture et la gelée : dans la version confiture, vous retrouverez sur votre tartine les pétales confits rendus translucides par le sucre. Au contraire, la gelée est homogène et translucide. Pour la confiture, il vous suffira donc de procéder comme pour la gelée, mais en conservant les pétales.

confiture de pétales de roses
Crédits : kobeza / iStock

Ce qu’il me faut :

  • 100 g de pétales de roses
  • 300 g de sucre
  • 5 à 6 g d’agar-agar
  • 1/2 citron
  • de l’eau

Les étapes de réalisation :

1) Commencez par couper les tiges et par plonger les roses dans une bassine d’eau froide. Puis détachez les pétales délicatement. Veillez à bien retirer les pucerons et autres petits insectes logés à l’intérieur.

2) Dans une casserole, ajoutez 75 cl, les pétales de roses, le sucre et le jus du demi-citron. Faites cuire le tout en portant le mélange à ébullition et laissez frémir environ 10 minutes sans gros bouillon. Vous observerez un changement de couleur de l’eau qui va devenir rose, mais aussi des pétales qui vont devenir grisâtres.

3) Au bout de ces 10 minutes, filtrez la préparation pour ne garder que le jus rose. Laissez refroidir.

4) Pour ajouter l’agar-agar, il vous faudra mesurer le jus obtenu et ajoutez l’équivalent de 6 g d’agar-agar par litre obtenu. Par exemple ici, nous avons obtenu 85 cl de jus, il nous faudra donc 5,1 g d’agar-agar. Une règle de trois s’impose ! Quand les maths s’invitent en cuisine, c’est pour la bonne cause.

5) Mélangez le tout et portez à ébullition. Laissez frémir 30 secondes, cela “activera” le gélifiant de l’agar-agar.

6) Versez dans un pot que vous aurez préalablement stérilisé à l’eau chaude. Laissez refroidir ! Vous pourrez ensuite le conserver au réfrigérateur.

Voici la recette en vidéo :

source

Articles liés : 

Coing : réalisez une délicieuse gelée d’automne

Sirop de menthe fait maison : la recette 100% naturelle

La véritable recette du vin de noix

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de