in

Recyclez au jardin grâce à ces astuces de récup’ !

Crédits : Bozena_Fulawka / iStock

Vous êtes un fervent défenseur du zéro déchet ? Tant mieux ! Désormais, chaque petit geste compte, car la planète se dégrade à vue d’œil. D’ailleurs, il est possible de contribuer à l’effort commun via son jardin ou son potager. Ces astuces toutes simples feront du bien à l’environnement et à votre porte-monnaie par la même occasion. Réaliser son propre engrais, bouturer ses plantes, récupérer les coquilles d’œufs, peaux de banane ou encore le marc de café sont des gestes simples à adopter au quotidien ! Voici quelques astuces pour apprendre à recycler au sein de son jardin.

1) Les coquilles d’oeufs

Il existe deux manières d’utiliser les coquilles d’œufs. La première est de réaliser directement vos semis dans celles-ci. Dans une demi-coquille, ajoutez un peu de terreau ainsi que des graines d’herbes aromatiques par exemple (l’aneth donne un bel effet). Lorsque les plants ont monté, cassez légèrement la coquille et replantez le tout en pleine terre.

Vous pouvez également recycler des coquilles d’œufs cassées en les plaçant directement au fond du trou d’une future plantation. En effet, les coquilles d’œufs nourrissent le sol qui lui nourrit les plantes ! Les coquilles finissent par se désintégrer tout en apportant du calcium et en enrichissant la terre.

2) Les abricots

Vous rêvez d’un abricotier dans votre verger ? Gardez le plus beau noyau de vos abricots : il ne doit pas être endommagé. Placez-le dans un pot rempli de sable et faites-le germer. Ensuite, plantez le noyau en pleine terre dès le mois de mars. L’automne d’après vous pourrez enfin obtenir un vrai plant que vous placerez au verger. Ce noyau est un futur abricotier qui devrait produire les mêmes abricots que ceux vous avez dégustés. Vous pouvez également essayer avec le litchi.

abricot
Crédits : RitaE / Pixabay

3) Réaliser son propre engrais

Si vous avez la chance de posséder des poules, sachez que leurs plumes sont très efficaces au jardin. Ramassez celles qui sont tombées et faites-les infuser dans l’eau de pluie. Placez un grillage lourd pour éviter qu’elles ne flottent à la surface. Laissez macérer pendant deux mois à l’ombre. Flitrez et vous obtiendrez un engrais riche en azote et en oligoéléments.

4) Multiplier les plantes

Et si vous multipliez les roses que l’on vous a offertes en bouquet ? Il vous suffit de couper les tiges en tronçons de 10 à 15 cm et de les planter au jardin. Arrosez régulièrement. Les rosiers qui auront pris pourront être repiqués en automne au jardin !

5) Recycler les peaux de bananes

Les peaux de bananes sont riches en phosphore et en potassium. Elles sont donc idéales pour le compost ou en tant qu’engrais pour rosiers.

6) Réaliser son propre humus

Pour réaliser son propre humus, vous pouvez réunir les feuilles mortes dans un coin de votre jardin, les piétiner, les arroser et ajouter de la terre entre chaque couche de feuilles. Au printemps, bêchez le tout, puis ajoutez cette mixture aux plantes qui ont besoin de nutriments.

Source

Articles liés : 

Anti-limaces : une recette naturelle à base de rhubarbe

Quels légumes cultiver en sol argileux, sableux, acide ou calcaire ?

Consommer moins d’eau au jardin, c’est possible avec ces 4 astuces !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de