in

Rhubarbe géante : planter et entretenir la gunnère

Crédits : iStock / Meindert van der Haven

Si vous souhaitez adopter un style tropical et original au jardin, la gunnère est la plante idéale. Ses grandes feuilles vertes décorent un massif à merveille, et sa taille parfois impressionnante permet de remplir l’espace en un clin d’œil ! Voyons tout de suite comment adopter cette plante que l’on appelle aussi rhubarbe géante ou gunnère du Brésil. 

Les meilleures régions pour planter une gunnera manicata

Cette plante originaire d’Amérique du Sud – Brésil et Colombie principalement – se plaît plutôt dans les climats doux et tempérés et les sols à tendance humide. elle est par exemple tout indiquée aux abords des bassins et autres points d’eau.

Si vous habitez dans une région méditerranéenne, vous aurez donc un peu plus de difficultés à la faire pousser. Dans tous les cas, il faut lui assurer un sol frais. Contrairement à ce que peut laisser penser l’appellation rhubarbe géante, elle n’est pas comestible.

Pour ce qui est du gabarit, réservez à cette plante une place de choix : à l’âge adulte, il n’est pas rare qu’elle atteigne 2 à 5 mètres de haut pour autant de large… Et quant aux feuilles, leur envergure est aussi assez conséquente. Les tiges de la gunnère sont piquantes, prenez en compte si vous avez de jeunes enfants ou des animaux au jardin.

Gunnera manicata gunnere
Crédits : iStock / ChristinaPrinn

Planter et arroser la gunnère 

Les meilleurs mois pour planter une rhubarbe géante sont de mars à juin, si possible à un endroit ombragé aux heures les plus chaudes de la journée. Afin de préserver les feuilles et d’éviter qu’elles se cassent, choisissez aussi un endroit à l’abri du vent. Ce sont les meilleures conditions pour qu’elle se développe.

Un arrosage régulier est requis pour la gunnère, particulièrement si vous vivez dans un endroit ou les étés sont particulièrement chauds. Au printemps, un apport en compost peut être réalisé pour permettre à de nouvelles feuilles de se développer.

Sinon, cette plante est peu sujette aux maladies. Elle ne nécessite pas d’entretien particulier, si ce n’est une bonne protection contre les gelées en hiver. Par exemple, vous pouvez couper les feuilles (à la base) que vous disposerez au pied. Il ne faudra toutefois pas oublier d’enlever cette protection au retour des beaux jours pour permettre au pied de respirer et l’aider à se développer au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *