in ,

Rose hybride : la technique pour créer une nouvelle variété de rose !

Crédits : ntrief / Pixabay

Vous aimez relever des défis ? Le challenge ne vous fait pas peur ? Et si vous vous lanciez dans des expériences (presque magiques) de jardinage ? À partir de ce que la nature a à nous offrir, il est possible d’intervenir pour créer de belles choses. Si vous êtes déjà fan des roses, pourquoi ne pas essayer de créer une nouvelle variété par vous-même ? Bien sûr, le croisement des fleurs n’est pas toujours une science exacte, mais si vous aimez les surprises, vous serez plus que ravis, car le résultat peut vraiment vous surprendre. Pour créer une nouvelle variété de rose, il faut un certain savoir-faire. Mais en s’informant le plus possible sur la technique, la chance d’avoir de bons résultats ne sera que meilleure. Voici la technique pour créer une nouvelle variété de rose !

1) Choisir le plant « mère » et « père »

Généralement, on choisit le « plant mère » pour la qualité de sa robustesse. En effet, le plant mère est celui qui portera les graines de la nouvelle variété de rose. Sa résistance contre les maladies, sa rusticité et son pouvoir de faire face aux différentes intempéries doit être au plus haut et au plus solide. Quant au rosier « père », on le choisit généralement pour déterminer l’esthétique et le style de la future rose. Il agira sur des facteurs comme la couleur, le parfum et la future forme.

2) Comment créer une nouvelle variété de rose : la technique 

Pour créer une rose hybride, vous allez avoir besoin de :

  • Un ramequin évasé
  • Petits ciseaux de jardinage
  • Du fil de laine coloré
  • Un pinceau fin
  • Un cône en papier

Période pour réaliser l’hybridation : au printemps.

La technique : 

  • Munissez-vous de la plante mère déjà en fleur.
  • Puis choisissez une fleur bien ouverte et supprimez tous les pétales pour faire en sorte de dégager le cœur.
  • Par précaution, coupez à l’aide des petits ciseaux les étamines afin que la rose ne s’autopollinise pas.
  • Munissez-vous du pied père pour choisir la plus belle des roses et couper également les étamines avant leur maturité complète.
  • Placez les étamines du plant père dans un ramequin évasé.
  • Laissez tremper quelques jours jusqu’à ce que le pollen se soit libéré sur les parois du ramequin.
  • Vient ensuite l’étape la plus délicate. À l’aide du pinceau fin, prélevez le pollen sur les parois afin de les mettre en contact direct avec les stigmates de la rose préparée au préalable sur le pied mère.
  • Finissez en couvrant le tout avec le cône en papier.

Quand vais-je voir les résultats ? 

La plus grande qualité du jardinier n’est autre que la patience. Il faudra donc patienter quelques mois jusqu’à ce que le cynorhodon mûrisse et monte en graines. Il sera alors temps de remporter. Préparez de petits pots avec un bon drainage (billes d’argile dans le fond) et du substrat léger composé de terreau et de sable. Puis semez les graines.

Lorsque tout risque de gel est écarté, placez les pots à l’extérieur. Au mois d’avril, vous devriez apercevoir les toutes petites premières plantules. Repiquez ces plantules en pot individuellement ou directement en pleine terre. Parfois, vous verrez apparaître la première fleur la même année, mais c’est plutôt rare. De fait, il faudra patienter l’année suivante pour enfin jouir de tout ce travail !

rose bleu hybride
Crédits : hansbenn / Pixabay

Source

Articles liés : 

Hortensia : comment garder les hortensias bleus ?

10 astuces pour conserver vos fleurs plus longtemps

5 astuces de grand-mère à connaître pour être un bon jardinier

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de