in

Rosier : comment bouturer un rosier ?

Crédits : JamesDeMers / Pixabay

Le bouturage est une technique que la plupart des jardiniers maitrisent. Cela consiste à créer un nouveau pied pour obtenir une nouvelle plante à partir d’une tige d’une autre plante appelée “plante mère”. C’est en quelque sorte un clonage de plante. Bouturer un rosier demande quelques gestes précis, mais faciles à réaliser. Dès la mi-août (et jusqu’à fin novembre), lorsque les tiges des rosiers sont arrivées à maturité et qu’il reste les feuilles, on peut commencer à pratiquer le bouturage. Voici le guide pour apprendre à bouturer un rosier.

Les étapes pour bouturer son rosier

1) Sur votre rosier mère, coupez une tige de l’année à l’aide d’un couteau à lame tranchante. La tige doit être en bonne santé, sans tache, sans coupure, posséder un bourgeon et au moins trois yeux.

2) Coupez de sorte de ne garder que le milieu de la tige qui doit mesurer une vingtaine de centimètres de long.

3) Coupez le haut du rameau au-dessus d’une paire de feuilles.

4) Nettoyez la tige en supprimant les épines du bas et toutes les feuilles sauf les deux du haut. Un tiers de la tige sera plantée, c’est cette partie qui doit être travaillée.

5) Munissez-vous d’un vase rempli d’eau et trempez la tige pendant quelques minutes. Puis dans un autre récipient, placer de la poudre d’hormones de bouturage puis trempez-y la tige. Sortez-la et tapotez pour faire tomber l’excès de poudre.

6) Préparez le pot qui va accueillir la bouture. Il doit être percé dans le fond, de taille moyenne et de préférence en terre cuite. Placez-y des billes d’argile pour un meilleur drainage. Le substrat doit être composé de moitié de terreau de qualité et l’autre moitié de sable.

7) Plantez la bouture au milieu et arrosez généreusement. Recouvrez le tout d’un film plastique ou placez sous serre pour maintenir une bonne hygrométrie.

8) La nouvelle bouture doit être gardée au chaud dans une température se situant entre 20 et 25°C. Il faudra patienter quelques semaines pour que celle-ci prenne racine. Vous pourrez ensuite planter votre nouveau rosier en pleine terre dès le printemps !

Source

Articles liés :

Rosier en pot : comment le cultiver et l’entretenir à la perfection ?

Rosiers : comment et quand effectuer la taille selon leur variété ?

Rosier : 10 astuces 100% naturelles pour avoir de beaux rosiers

Rosier : comment bouturer un rosier ?
noté 4 - 8 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !