in , ,

Rosier en pot : comment le cultiver et l’entretenir à la perfection ?

Crédits : congerdesign / Pixabay

Qui ne rêve pas d’un magnifique jardin avec des rosiers à foison décorant les alentours de la maison ? Malheureusement, nous n’avons pas tous la chance de posséder un jardin. Mais ce n’est pas pour autant qu’on doit être privé de rosiers ! Il est tout à fait possible de cultiver le rosier en pot qui ornera très bien une terrasse ou un balcon. Il suffit de connaître les bons gestes pour le cultiver, car le rosier nécessite certains facteurs pour bien s’épanouir. Bientôt, vous pourrez enfin jouir de la beauté des roses et de leur parfum exquis. Découvrez tous nos conseils pour cultiver et entretenir un rosier en pot.

Bien choisir le type de rosier

Le choix de la variété du rosier dépendra de la place que vous avez à lui offrir, mais aussi de la région dans laquelle vous vous trouvez. La taille du pot devra être assez large, mais dans tous les cas, évitez de choisir un rosier grimpant à fort développement, car il prendra beaucoup de place et il est plutôt destiné à être cultivé en pleine terre. Les rosiers miniatures ou les rosiers couvre-sol sont des variétés plus adaptées à un balcon ou à tout autre petit espace. Si vous préférez un rosier buisson, veillez à vous munir d’un pot très profond. La profondeur est importante pour le développement de la plante.

Plantation du rosier en pot :

  • Procurez-vous le rosier de votre choix en conteneur pour pouvoir le planter toute l’année. Si vous préférez les rosiers en mottes ou à racines nues, la plantation se réalisera seulement au mois de novembre.
  • Trempez les racines du rosier dans un bac d’eau à température ambiante.
  • Munissez-vous d’un grand pot en terre cuite (pour une meilleure oxygénation) avec une profondeur de 40 cm minimum et percé dans le fond.
  • Ajoutez dans le fond du pot une bonne couche (environ 5 cm) de billes d’argile ou de gravier pour favoriser le drainage.
  • Remplissez le pot d’un tiers de terreau avec un engrais à diffusion lente intégré.
  • Placez le rosier au centre du pot. Pour les rosiers à racines nues, vous devrez d’abord tailler et praliner les racines.
  • Comblez du reste de terreau en veillant à faire coïncider le point de greffe du rosier et la surface du pot. Il ne doit pas être enterré.
  • Tassez la terre avec les mains.
  • Arrosez puis ajoutez un paillage (d’écorce de pin par exemple).
  • Placez le pot dans un endroit ensoleillé et bien lumineux.
rosier en pot
Crédits : Bluesnap / Pixabay

Comment entretenir le rosier en pot ?

Arrosage : arroser le rosier en pot régulièrement afin que le terreau soit toujours frais et légèrement humide. Mais attention, il ne faut pas d’excès et jamais d’eau stagnante dans la coupelle ! En effet, cela risque d’asphyxier les racines. Par ailleurs, visez bien le pied en arrosant et évitez au maximum de toucher le feuillage. Les feuilles mouillées attirent les maladies cryptogamiques.

Engrais : au printemps, apportez de l’engrais « spécial rosiers » environ tous les 15 jours.

Taille : vous taillerez le rosier en pot en février ou en mars. Coupez les fleurs fanées au-dessus d’un œil naissant à l’aisselle de la première feuille. Ainsi, une nouvelle repousse vous sera promise.

Maladies : en cas d’attaque de pucerons, voici des méthodes naturelles pour s’en débarrasser. Vous pouvez aussi prévenir les maladies par un traitement à la bouillie bordelaise.

Source

Articles liés :

Rosiers : comment et quand effectuer la taille selon leur variété ?

Rosier : 10 astuces 100% naturelles pour avoir de beaux rosiers

Rosier : tout savoir sur sa plantation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *