in ,

Rosiers : comment et quand effectuer la taille selon leur variété ?

Crédits : jackmac34 / Pixabay

Les rosiers sont très populaires dans les jardins. Mais il n’est pas toujours facile d’obtenir le rendu que l’on s’était imaginé depuis des mois. Il existe de nombreuses astuces naturelles pour avoir de beaux rosiers, mais il faut également savoir que la taille joue un rôle primordial. Chaque variété a besoin d’un entretien différent. Que le rosier soit arbustif, grimpant, buisson ou couvre-sol, les gestes seront différents. Découvrez quand et comment effectuer la taille de vos rosiers selon leur variété.

1) Rosiers arbustifs remontants

Quand ? : En automne

Comment ? : Il faut d’abord savoir que les rosiers remontants fleurissent sur des branches de l’année. Ainsi, tailler le rosier arbustif remontant en automne permet de favoriser le départ des nouveaux rameaux pour l’an prochain.

  • Supprimez 1/3 des branches ayant fleuri en coupant au niveau d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. Faites cela en fin de floraison.
  • Ensuite, il faudra éclaircir l’arbuste en retirant toutes les branches qui s’entrecroisent au centre de l’arbuste.
  • Pour finir, coupez toutes les branches mortes situées à la base afin d’apporter au pied suffisamment de lumière.

2) Rosiers grimpants non remontants

Quand ? : Début d’automne ou fin d’hiver

Comment ? : N’oubliez pas que les rosiers non remontants ont une floraison unique, un an après que les branches aient poussé.

  • Supprimez les rameaux ayant déjà fleuri sans toucher à ceux qui n’ont pas encore eu de fleurs.
  • Supprimez les bois morts.
  • Au mois de mars, procédez au palissage. Attachez tous les rameaux en les arquant sans les casser. Cette technique favorise la production de fleurs.
rosiers
Crédits : darkmoon1968 / Pixabay

3) Rosiers couvre-sols buissonnants

Quand ? : En automne et au printemps.

Comment ? : Bien que ces rosiers soient de petite taille, ils supportent un rabattage sévère tous les deux ans. C’est une variété robuste.

  • En mars, et une année sur deux, coupez les 2/3 du branchage.
  • Supprimez les bois morts.
  • En novembre de l’année suivante, raccourcissez les branches d’un tiers de leur longueur à l’aide d’une cisaille. Pour celles qui ont été taillées trop haut, arrangez le tout au sécateur afin de ne pas laisser de chicots.

4) Règles à suivre pour tous les rosiers

La taille des rosiers est certes très importante dans le processus de développement des fleurs, mais il ne faut aucunement se précipiter ! Attendez patiemment le repos végétatif avant de vous lancer, c’est-à-dire lorsque les feuilles tomberont. La période idéale débute en novembre puis selon les régions jusqu’en mars. Une chose est sûre, il n’est pas recommandé de travailler ses rosiers en périodes de gelées ! Après chaque utilisation d’un outil tranchant pour la taille, pensez à passer un coton imbibé d’alcool pour nettoyer la lame et éviter les bactéries.

Source

Articles liés :

Rosier : tout savoir sur sa plantation

Dahlia : conseils de plantation et entretien

Chrysanthèmes : plantation, taille et entretien

Rosiers : comment et quand effectuer la taille selon leur variété ?
noté 5 - 3 votes