in

Sapin de Corée : conseils de plantation et d’entretien

Crédits : Colin_Hunter / iStock

Le sapin de Corée (Abies koreana) est un conifère aux incroyables cônes ornementaux. En effet, ses fruits ont la particularité d’arborer une couleur violacée dès le début de leur croissance. Cet arbre original s’adapte à toutes nos régions puisqu’il est particulièrement rustique. Découvrez tous nos conseils de plantation et d’entretien du sapin de Corée.

Où et quand planter le sapin de Corée ?

Pour que le sapin de Corée puisse s’épanouir, préférez un sol acide à neutre. Il vaut mieux éviter les sols trop calcaires.

Côté exposition, il est préférable de placer votre conifère au soleil pour un meilleur développement. Il tolère les coins d’ombre, mais sa croissance s’en trouvera affectée.

La période idéale pour planter votre sapin est à l’automne. Cela permet un meilleur enracinement de l’arbre avant l’arrivée de l’hiver. La plantation au printemps est possible, mais il faudra surveiller l’arrosage de près.

Abies koreana sapin de Corée
Crédits : AHatmaker / iStock

Comment planter le sapin de Corée ?

La croissance du sapin de Corée est plutôt lente, mais en 10 ans vous pourrez tout de même obtenir un arbre mesurant entre 5 et 8 m de hauteur !

La plantation se fait généralement en pleine terre (la plantation en pot n’est pas vraiment conseillée).

  • Commencez par humidifier la motte.
  • Creusez un trou d’environ 1 m de large et de 0,70 m de profondeur.
  • Ajoutez un peu de terreau dans le trou, mais n’ajoutez surtout pas de fumier ou de tout autre engrais, car cela brûlerait les racines !
  • Placez votre arbre au milieu du trou en prenant soin de ne pas blesser les racines et sans enfouir le collet.
  • Comblez le trou de terre et de terreau.
  • Tassez la terre autour du pied tout en créant une cuvette qui servira à l’arrosage.
  • Arrosez généreusement.

Comment entretenir l’Abies koreana ?

Le sapin de Corée ne demande pas vraiment de soin. Toutefois, l’arrosage est tout de même un passage obligatoire en cas de sécheresse lors de ses premières années de vie ou si vous l’avez planté au printemps.

Ce conifère n’a même pas besoin d’être taillé.

Il n’est pas sensible aux maladies, seuls les moucherons peuvent parfois s’attaquer aux très jeunes sujets.