in

Sapin Nordmann : plantation, culture et entretien

Crédits : Meindert van der Haven / iStock

Le sapin Nordmann (Abies nordmanniana) est sûrement le plus célèbre des sapins, car c’est celui que l’on retrouve dans la plus grande majorité à Noël. Ce conifère au port pyramidal trouve parfaitement sa place au jardin. Sa croissance est plutôt lente, ce qui est un bon point pour les jardins de taille modeste. Voici tous nos conseils pour cultiver le sapin Nordmann dans votre jardin.

Où et quand planter le sapin Nordmann ?

Le sapin Nordmann se plante idéalement à l’automne. Cela permet un meilleur enracinement, car de nouvelles racines pourront se développer avant l’arrivée de la belle saison. Il est possible d’envisager une plantation printanière, mais votre arbre risque d’être très sensible au manque d’eau. L’arrosage devra donc être régulier et minutieux.

Concernant la plantation, le sapin Nordmann peut se planter en pleine terre ou même en pot ! Il n’est pas difficile concernant le type de sol, mais l’idéal serait un sol riche en humus, bien drainé, frais et légèrement acide.

Comment planter le sapin Nordmann ?

Plantation en pleine terre :

  • Commencez par bien humidifier la motte de l’arbre en la faisant tremper dans une bassine d’eau.
  • Creusez un trou d’environ 60 cm à 1 m de diamètre et 50 à 70 cm de profondeur selon la taille de l’arbre.
  • Ajoutez du terreau au fond du trou, mais surtout pas d’engrais. Cela risque d’abîmer les racines.
  • Cassez légèrement la motte en faisant attention aux racines. Placez ensuite votre arbre au centre du trou de plantation. Attention à ne pas enterrer le collet ! Celui-ci doit rester à la surface du sol.
  • Comblez le trou avec le reste de terre toujours en incorporant du terreau.
  • Tassez au pied et réalisez une cuvette d’arrosage tout autour.
  • Arrosez généreusement pour tasser la terre.
sapin nordmann
Crédits : barmalini / iStock

La plantation en pot :

  • Il n’y a pas vraiment de différence entre la plantation en pot et en terre, à ceci près qu’il faut choisir les bons accessoires.
  • Choisissez un très gros pot. Il doit y avoir de la place pour les racines.
  • Le pot doit être percé pour éviter que l’eau stagne au fond et que les racines pourrissent. Vous pouvez percer le pot vous-même.
  • Ajoutez un grillage à mailles fines au fond du pot puis une bonne couche de billes d’argile.
  • Ensuite, suivez les mêmes étapes que la plantation en pleine terre. Vous aurez le choix entre exclusivement du terreau ou un mélange de terre du jardin et de terreau pour la plantation en pot.

Comment entretenir l’Abies nordmanniana ?

Comme la plupart des conifères, le sapin Nordmann ne demande pas vraiment d’entretien une fois bien installé dans le jardin. La taille n’est pas nécessaire sauf si l’arbre à deux tiges principales. Dans ce cas, il faudra choisir la plus robuste.

L’arrosage n’est pas nécessaire, ce conifère vit très bien seul. L’arrosage est nécessaire que si une sécheresse se prolonge ou si la plantation a eu lieu au printemps.

Pour les sapins en pot, un rempotage peut être nécessaire environ tous les 4 ans selon sa croissance. Apportez également de l’engrais deux fois par an : au printemps (avec de l’azote) et à l’automne (avec de la potasse).

Le sapin Nordmann n’est pas sensible aux maladies du jardin, mais il peut parfois être victime d’attaques de pucerons.