in

Sarriette : conseils de plantation, culture et entretien

Crédits : Nahhan / iStock

La sarriette (Satujera hortensis) est une plante aromatique que l’on utilise en tant que condiment pour réaliser de délicieux plats parfumés. Typique des régions méditerranéennes, elle est en effet connue pour ses petites feuilles au goût puissant et poivré. Par ailleurs, les variétés vivaces peuvent également se cultiver en tant que plantes ornementales. À la belle saison, vous verrez ainsi apparaître de jolies petites fleurs blanches ou roses mellifères. Les abeilles en raffolent et les humains aussi puisque ces fleurs sont également comestibles. Ces dernières s’utilisent toutefois surtout en infusion afin de profiter de leurs vertus médicinales. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la sarriette. 

Où, quand et comment semer la sarriette ?

La sarriette se cultive autant en pot qu’en pleine terre. Il est possible de commencer les semis au mois de mars en godet sous abri chauffé. Vous repiquerez au mois d’avril pour les régions méditerranéennes et en mai pour les autres régions, lorsqu’il n’y a plus de risque de gelées.

Pour le semis en pot, choisissez un pot de 40 à 50 cm de diamètre. Ajoutez du terreau bien drainé spécial semis, puis placez vos semis sous un abri bien lumineux et chauffé à 18°C. Arrosez en pluie fine et ajoutez du paillis sur la surface.

sarriette Satujera hortensis
Crédits : zeleno / iStock

Pour les semis en pleine terre, il faut également que les températures atteignent 18°C au minimum. Creusez des sillons à peine profonds à l’aide d’une binette en les espaçant de 40 cm. Tassez le fond du sillon, placez vos graines et recouvrez d’un peu de terre. Arrosez en pluie fine.

Pour le repiquage, choisissez une exposition ensoleillée et espacez les plants de 30 cm. Votre sol doit être bien léger et bien drainé, sinon ajoutez un peu de sable ou du gravier. Arrosez une première fois, puis n’arrosez plus qu’en cas de sécheresse ou de fortes chaleurs.

L’entretien de la sarriette

La sarriette ne demande plus vraiment d’entretien après son installation. Cependant, c’est une plante peu rustique qui demande à être rentrée au chaud durant l’hiver. Si vous la cultivez en pleine terre, il faudra de nouveau la semer chaque année.

Les sujets en pot ou en jardinière demandent un arrosage régulier.