in

Saule pleureur : plantation, taille et entretien

Crédits : PurpleImages / iStock
Le saule pleureur est un très bel arbre qui peut mesurer jusqu’à 25 m de haut. D’origine asiatique, il est très reconnaissable à ses branches tombantes. Son nom vient d’ailleurs de cette particularité, mais aussi du fait que lorsqu’il fait chaud ou lors de la rosée, les gouttes ruissellent le long des branches comme des larmes qui couleraient de l’arbre. Et quelle que soit la saison, le saule pleureur reste élégant. Découvrez comment planter, tailler et entretenir le saule pleureur.

Quand et comment planter le saule pleureur ?

Le saule pleureur est à planter de préférence durant l’automne, ce qui facilitera la prise des racines dans le sol. C’est un arbre qui nécessite un important apport en eau. Une plantation au bord d’une rivière ou d’un étang sera propice à son bon développement. Son avantage est que sa croissance est plutôt rapide. Il faut de plus lui garantir une bonne exposition au soleil. Il faudra ensuite l’arroser régulièrement durant les deux années qui suivent la plantation.

Comment entretenir le saule pleureur ?

La taille des branches de l’arbre est à réaliser entre février et mars. Cela permettra de stimuler de nouvelles pousses de rameaux. En revanche, il n’est pas nécessaire de trop couper. Une légère coupe de petite taille, mais annuelle sera totalement suffisante. Un bon entretien éloignera les maladies et rendra l’arbre plus vigoureux.
saule pleureur
Crédits : july7th / iStock

Les maladies potentielles

Le saule pleureur peut être touché par certaines maladies comme la tavelure causée par le marssonina, un champignon ravageur. Si les feuilles de l’arbre jaunissent puis deviennent brunes et finissent par tomber et si le rameau devient brun et sec, alors votre arbre est certainement atteint de cette maladie. La solution pour soigner l’arbre consiste à nettoyer les branches tombées pour éviter une propagation de la maladie, puis de réaliser une pulvérisation de bouillie bordelaise. L’arbre peut aussi être touché par d’autres maladies comme l’anthracnose, la rouille ou encore le chancre.

Articles liés :

Baobab : tout savoir sur l’arbre de vie

Le plus bel arbre à glycine du monde est au Japon !

Marronnier : plantation, culture et entretien de l’arbre aux marrons

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de