in ,

Savonnier : plantation, culture et entretien

Crédits : Karelj / Wikipédia

Le nom de savonnier peut faire sourire, mais on vous rassure, ce n’est pas un arbre à savons ! Koelreuteria paniculata, de son nom latin, est un arbre originaire de Chine qui était utilisé à une certaine époque pour faire du savon, d’où le nom pas si loufoque que cela ! Plutôt rustique, il pousse bien sous nos latitudes. Voici tous nos conseils pour cultiver le savonnier.

Où et quand planter le savonnier ?

L’emplacement du savonnier est primordial pour sa croissance. Il est à la recherche constante de la lumière, donc si la luminosité n’est pas uniforme, il passera sa croissance à suivre les rayons du soleil, ce qui déformera complètement son port.

La saison idéale pour planter le savonnier est à l’automne. Cela permet au système racinaire de mieux se développer. Toutefois, sa robustesse lui permet d’être planté au début du printemps puisqu’il résiste plutôt bien à la sécheresse. L’arrosage devra quand même être régulier les premiers mois pour éviter le manque d’eau.

Il est possible de cultiver le savonnier en pleine terre au jardin ou en pot. Il n’est pas difficile quant au type de sol. Il lui faut simplement une exposition bien ensoleillée.

savonnier Koelreuteria paniculata
Crédits : Plant Image Library / Wikipédia

Comment planter le savonnier ?

En pleine terre

  • Commencez par creuser un trou de 30 cm de profondeur et de 20 cm de large. C’est la taille moyenne de la motte, mais vous pouvez adapter si besoin.
  • Mélangez du terreau avec de la terre du jardin.
  • Séparez légèrement les racines de la motte ou effectuez un pralinage pour un sujet à racines nues.
  • Placez l’arbre au centre du trou en gardant le collet au niveau du sol sans l’enterrer.
  • Placez un tuteur le long du tronc en faisant attention aux racines.
  • Comblez le trou avec le reste de terre et tassez au pied. Attachez le tuteur à l’arbre.

Plantation en pot :

  • Trouvez un grand pot percé pour le drainage.
  • Au fond du pot, placez un grillage à mailles fines puis une couche de billes d’argile par-dessus. Cela permettra de ne pas boucher les trous de drainage.
  • Utilisez 2/3 de terreau et 1/3 de terre végétale avec de la vermiculite ou de la perlite.
  • Pralinez les racines ou cassez la motte pour les sujets qui en ont une.
  • Placez l’arbre au centre du pot ainsi qu’un tuteur.
  • Comblez autour du collet avec la terre au niveau de la surface. Bien tasser. Attachez le tuteur.

Comment entretenir un savonnier ?

Cet arbre est capable de résister aux conditions les plus extrêmes : froid, sécheresse ou fortes chaleurs. L’été, il produit des fleurs jaunes en abondance puis elles sont remplacées par des fruits en capsules à l’automne.

Pour l’entretien il suffit de quelques tailles, mais pas trop importantes, car il n’aime pas ça. Pour les jeunes arbres, taillez les premières années afin de guider la pousse au début de l’hiver.

Pour maintenir les arbres plus vieux, il suffit d’éliminer les bois morts à la même période, à savoir fin automne ou début hiver.