in

Sécateur : comment l’entretenir, le réparer et le faire durer ?

Crédits : jackmac34 / Pixabay

Le sécateur est un indispensable des outils de jardinage. Avoir de bons outils permet de mieux travailler au jardin. Les entretenir est également indispensable, notamment pour faire des économies. Et puis un sécateur qui se bloque ou qui coupe mal se révèle vite agaçant, car c’est une perte de temps. Quelques minutes seulement sont nécessaires pour entretenir votre sécateur alors que les travaux dureront plus longtemps dans le jardin. En effet, un sécateur bien propre évite la propagation des maladies. En plus, quelques minutes d’entretien lui ajouteront des années de vie ! Découvrez comment entretenir, réparer et faire durer votre sécateur.

1) Les trois D : décrasser, dégripper, désinfecter

Pour effectuer ces trois gestes, il suffit d’un seul et même produit : un bon dégrippant à base de solvant. Tout d’abord, ôtez la résine séchée à l’aide d’huile de térébenthine. Si nécessaire, vous pouvez passer une brosse métallique pour retirer les dépôts. Attention, pas de papier abrasif pour nettoyer la lame ! Contrairement à ce que l’on peut croire, il l’émousse.

2) En hiver, le sécateur dans un bac de sable

Quand l’hiver s’installe, ce ne sont pas que nos plantes qui souffrent. En effet, les outils de jardinage en paient également les frais ! Même entreposés dans un abri de jardin, ils risquent l’humidité et donc de rouiller. Mais ils seront utilisables pendant de longues années si vous prenez le temps de les protéger chaque hiver. Pour cela, remplissez un bac de sable à l’huile. Dans votre sable propre, ajoutez un verre d’huile de cuisine. Puis plantez-y vos outils côté métallique. Ici, le sécateur doit être en position ouvert.

sécateur
Crédits : andreas160578 / Pixabay

3) Affûter les lames

Pour affûter votre sécateur, vous allez devoir le démonter. Du coup, un bon sécateur doit pouvoir se démonter pour bien le régler. Desserrez le boulon principal sans perdre aucune des autres pièces. Veillez à bien affûter la lame et non la contre-lame qui est épaisse et plus étroite. Seule la lame fine est donc à affûter.  La lame ne s’affûte que d’un côté : celui qui est opposé à la contre-lame. Une pierre à affûter est suffisante. Mais si la lame comporte des entailles,  rectifiez-la au tour à meuler.

4) Resserrer les boulons

Replacez le sécateur dans sa forme initiale sans oublier aucune des pièces : ressort, rondelle, écrou et boulon. Resserrez bien le boulon central, mais pas à fond ! Sinon vous ne pourrez plus actionner le sécateur. Lorsque les deux lames (et contre-lames) s’effleurent, c’est que le sécateur est bien en place. Testez le sécateur sur une fine branche, s’il pince au lieu de bien couper, c’est qu’il est mal resserré. Mais un sécateur de qualité à un système qui bloque le boulon pour éviter d’avoir à faire trop de retouches.

Source

Articles liés :

Cendre de bois : la cendre est-elle bonne pour les plantes ?

Arroser en hiver : les 5 bons gestes à adopter

5 astuces de jardinage que vous devez absolument connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *