in

Souchet comestible : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : PicturePartners / iStock

Le souchet comestible (Cyperus esculentus), que l’on appelle aussi souchet tubéreux ou sucré, est un légume racine sous forme de tubercule. Il fait partie de la famille des papyrus, mais il n’a rien à voir avec son faux cousin que l’on cultive comme plante d’intérieur. Ce tubercule se cultive au potager et dégage un goût d’amande en bouche. Le souchet comestible se déguste sans faim ! Découvrez comment cultiver ce légume racine.

Où et quand cultiver le souchet comestible ?

Peu rustique, le souchet comestible se plante généralement au début du printemps (mars-avril) lorsque le sol s’est réchauffé. Il doit être placé en plein soleil, car la chaleur est importante pour sa croissance.

Il a une préférence pour les sols meubles, légers et riches en humus. N’hésitez pas à apporter du compost lors de la plantation.

Comment planter le souchet comestible ?

Avant la plantation, il est important de travailler le sol pour que le souchet sucré se sente bien. La préparation du terrain se déroule dès l’automne qui précède sa plantation :

  • Si la terre du jardin est lourde, ajoutez du sable.
  • Répandez de la fumure organique (compost, terreau, fumier décomposé).
  • Travaillez le sol avec une fourche‑bêche ou une grelinette.
  • Nivelez la surface du sol puis laissez le terrain se reposer tout l’hiver !

La plantation :

  • Commencez par tremper les tubercules dans l’eau durant 6h (et surtout pas plus longtemps).
  • Pour les régions les plus chaudes, placez vos tubercules directement en terre dès le mois d’avril auprès de vos autres cultures du potager. Pour les régions les plus fraîches, commencez par planter les tubercules dans des godets au chaud toujours à la même période.
  • Repiquez vers la fin du mois de mai lorsqu’il n’y a pas plus de risques de gelées et que les tubercules sont vigoureux.
  • Espacez les tubercules de 40 cm en tout sens.
souchet comestible
Crédits : PicturePartners / iStock

Comment entretenir le souchet tubéreux ?

Le tubercule ne demande pas vraiment de soins. En effet, il est capable de survivre de lui-même et résiste très bien à la sécheresse. Toutefois, pour obtenir de belles récoltes, vous pouvez arroser régulièrement le pied, mais sans excès !

Il n’est pas sensible aux maladies, mais méfiez-vous des rongeurs !

Récolter, conserver et cuisiner le souchet comestible

La récolte a généralement lieu à l’automne, vers octobre-novembre. Vous verrez que c’est le bon moment au feuillage complètement sec.

À l’aide d’une fourche-bêche, arrachez les pieds et prélevez les tubercules. Vous les ferez ensuite sécher au soleil durant quelques jours. Vous pouvez par ailleurs conserver les tubercules dans de petits sachets à l’abri de la lumière et de l’air pendant un an ! Vous pouvez même les réutiliser pour de nouvelles plantations.

Le souchet comestible se consomme cru, mais il est préférable de saler et de faire griller ses tubercules pour plus de gourmandise. Ils sont idéaux pour remplacer les biscuits apéro industriels !

Il est également possible de le broyer pour remplacer la farine ou la poudre d’amande en pâtisserie.